20.9 C
Alger
samedi 1 octobre 2022

En qualité d’envoyé spécial du président de la République Lamamra en visite en Ouganda

Le ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, Ramtane Lamamra, en qualité d’envoyé spécial du président de la République, a effectué une visite de travail en République d’Ouganda au cours de laquelle il a été reçu en audience par le président ougandais Yoweri Museveni, indique un communiqué du ministère.
«En qualité d’Envoyé spécial du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, le ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à
l’étranger, Ramtane Lamamra, a effectué une visite de travail en République d’Ouganda au cours de laquelle il a été notamment reçu en audience par le Président Yoweri Museveni dans sa résidence située à Rwakitura dans le district de Kiruhura, au sud-ouest du pays», précise le communiqué.
A cette occasion, «le ministre Lamamra a remis au président ougandais un message écrit de son frère le Président Tebboune, portant sur les relations de fraternité, de coopération et de solidarité entre les deux pays», poursuit le ministère.
L’audience a donné lieu à «un échange approfondi et fructueux sur les perspectives de renforcement de la coopération bilatérale, ainsi que sur la situation générale prévalant en Afrique, à la lumière des nouveaux défis imposés par les récents développements sur la scène internationale», ajoute le communiqué.
Dans ce cadre, les deux parties «se sont particulièrement félicitées de la qualité des relations historiques qui lient les deux pays, dont l’engagement panafricaniste en faveur des causes et intérêts du continent demeure constant». A cet égard, «le Président Museveni a chargé le ministre Lamamra de transmettre à son frère le Président Abdelmadjid Tebboune et à travers lui à tout le peuple algérien, les félicitations chaleureuses de l’Ouganda à l’occasion de la célébration du 60e anniversaire du recouvrement de l’indépendance nationale, tout en soulignant l’importance des valeurs consacrées par cet évènement majeur pour l’Afrique et le monde entier».
Par ailleurs, et «en référence au contexte actuel des relations internationales, il a été réaffirmé l’attachement des deux pays aux principes du non-alignement et de l’action africaine commune pour promouvoir des rapports équilibrés, pacifiques et démocratiques à l’échelle globale», souligne la même source. Dans cet esprit, les deux parties sont convenues d’«œuvrer de concert et en étroite collaboration avec les autres Etats membres pour le renforcement du rôle du Mouvement des Non-alignés en tant que force d’initiative et d’action, en vue du dépassement de la tension actuelle dans les relations internationales et de la promotion de la paix et de la sécurité universelles», conclut le communiqué.
Mahi Y.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img