13.9 C
Alger
mercredi 28 septembre 2022

En dépit de l’amélioration de la situation épidémiologique en Algérie: La vigilance est toujours requise

Bien que les décès dus au coronavirus soient tombés à leur plus bas niveau depuis quelque temps, il ne faut surtout pas céder à un optimisme aveuglant sur la situation sanitaire en Algérie. Les spécialistes appellent encore à ne pas baisser la garde et à rester vigilant après l’apparition de nouveaux variants à travers le monde.
La situation épidémiologique s’est améliorée davantage dès le début du mois de février dernier pour atteindre 0 cas ces derniers temps. Depuis, les bilans quotidiens du ministère de la Santé ne font pratiquement part d’aucun décès dû au Covid-19.
La baisse du nombre de contaminations et de décès dus au coronavirus ne signifie guère la fin due coronavirus et le respect des mesures préventives est d’une importance majeure afin d’éviter tout éventuel rebond de la situation. Certains pays connaissent encore des pics importants de cas. En effet, les spécialistes du secteur de la Santé rappellent que les variants sont en expansion et que la situation pourrait malheureusement s’aggraver. Pour le Professeur Djamel Fourar, le virus n’a pas dit son dernier mot, malgré les chiffres plutôt stables. «La situation de Covid-19 s’est considérablement améliorée en Algérie, et aucun décès n’a été enregistré depuis plusieurs jours. Mais cela ne signifie guère l’abandon des mesures préventives nécessaires, en raison de l’apparition de nouveaux variants à travers le monde», met en garde Djamel Fourar. Dans une déclaration à la presse en marge d’une journée d’étude et de formation sur «l’hypertension artérielle», le directeur de la Prévention et de la Promotion de la Santé au ministère de la Santé relève que l’apparition de nouveaux variants à travers le monde signifie que le virus est toujours présent et menaçant. Le spécialiste souligne que ces variants sont en cours d’étude par des experts de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), avant d’appeler à l’impératif du respect des mesures barrières, dont notamment la distanciation physique et le port d’un masque de protection. Le ministère de la Santé a, en outre, recommandé aux citoyens de rester vigilants, les appelant au respect des mesures barrières jusqu’à l’éradication définitive de cette pandémie. A ce propos, le premier responsable du secteur de la Santé, Abderrahmane Benbouzid, avait précisé dans une récente déclaration qu’on ne peut pas dire que le coronavirus a définitivement été éliminé, soulignant aussi «l’importance de le prudence et la vigilance».
Il avait précisé que malgré l’enregistrement d’un état de stabilité et d’un déclin de l’épidémie de Covid-19, il est nécessaire de faire preuve de prudence, notamment à la lumière de la propagation de virus dans certains pays. Dans le même contexte, le Pr Djamel-Eddine Nibouche, chef de service de cardiologie à Parnet, a insisté sur le maintien des mesures de précaution, étant donné que l’Organisation mondiale de la santé (OMS) n’a pas encore annoncé la fin de la pandémie. Pour le spécialiste, le risque de propagation de nouveaux sous-variants reste très probable même si le variant Omicron n’est pas très dangereux, où parfois les symptômes sont similaires à ceux de la grippe saisonnière, c’est pourquoi, dit-il, la précaution et la prudence restent le meilleur moyen de prévention.
Louisa A. R.

Article récent

Le 28 Septembre 2022

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img