25.9 C
Alger
mardi 3 août 2021

Emirats arabes Le commerce extérieur non pétrolier de Dubaï atteint 96,4 mds de dollars

Le commerce extérieur de l’Emirat de Dubaï a atteint 354,4 milliards d’AED (96,4 milliards de dollars), au premier trimestre 2021, en croissance de 10 %, contre 323 milliards d’AED (87,93 milliards de dollars) au cours de la même période de l’année précédente.
Les exportations ont augmenté de 25 % pour atteindre 50,5 milliards d’AED (13,74 milliards de dollars), enregistrant une hausse de 20 % par rapport à l’année précédente, et les importations ont représenté 204,8 milliards d’AED (55,75 milliards de dollars), soit une croissance de 9 %. Quant à la valeur des réexportations, elle a atteint 99 milliards d’AED (26,95 milliards de dollars), en croissance de 5,5%. «Cette performance remarquable reflète la résilience impressionnante de notre secteur du commerce extérieur et sa capacité à rebondir et à croître face à des crises internationales majeures», s’est félicité le prince héritier de Dubaï et président du Conseil exécutif de Dubaï, Sheikh Hamdan bin Mohammed bin Rashid Al Maktoum, en considérant que les infrastructures avancées et l’emplacement stratégique ont permis à Dubaï d’avoir un statut de plaque tournante régionale et mondiale pour le commerce.
Le président-directeur général de DP World Group et président de Ports, Customs and Free Zone Corporation a affirmé que Dubaï s’était rapidement remis des répercussions de la crise mondiale actuelle et a développé de manière résiliente son commerce, stimulé par ses investissements solides et ses technologies de pointe, qui lui avaient permis de poursuivre ses activités commerciales mondiales. Le commerce direct au premier trimestre 2021 a totalisé 217 milliards d’AED (59 milliards de dollars, en croissance de 15 % par rapport au premier trimestre 2020, tandis que le commerce à travers les zones franches a atteint 135 milliards d’AED (36,75 milliards de dollars), en croissance de 2 %.
Le commerce aérien a représenté 179 milliards d’AED (48,760 milliards de dollars), en croissance de 15 %. Le commerce maritime a atteint 120 milliards d’AED (32,66 milliards), en croissance de 3 %, tandis que le commerce terrestre a atteint 55,3 milliards d’AED (14,97 milliards de dollars), en croissance de 7 %. L’or est en tête de liste des matières premières dans le commerce extérieur de Dubaï au premier trimestre avec 63 milliards d’AED (17,15 milliards de dollars), en croissance de
27 %, suivi des télécommunications à 50 milliards d’AED (13,61 milliards de dollars) en croissance de 32 %.
Les diamants ont enregistré une croissance record de 61 % et sont arrivés troisièmes de la liste avec 29 milliards d’AED (7,89 milliards de dollars), suivis des bijoux avec 17 milliards d’AED (4,62 milliards de dollars) et du commerce de véhicules, qui a augmenté de 9 % pour atteindre 14 milliards d’AED (3,81 milliards de dollars).
La Chine a maintenu sa position de premier partenaire commercial de Dubaï au premier trimestre 2021, avec des échanges commerciaux d’une valeur de 44 milliards d’AED (11,98 milliards de dollars), soit une croissance de 30 %. L’Inde est arrivé en deuxième position avec 35 milliards d’AED (9,52 milliards de dollars), en croissance de 17 %, suivi des Etats-Unis en troisième place avec 15,4 milliards d’AED (4,19 milliards).
L’Arabie saoudite a continué d’être le plus grand partenaire commercial de Dubaï dans le Golfe et les pays arabes et son quatrième partenaire commercial mondial avec 14,7 milliards d’AED (4 milliards de dollars environs) de commerce, en croissance de 20 %, suivie de la Turquie à la cinquième place avec 12 milliards d’AED (3,26 milliards de dollars).
H. S.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img