12.9 C
Alger
mercredi 1 février 2023

Elles s’élèvent à 6,6 milliards de dollars: Exportations hors hydrocarbures : l’Algérie franchit un nouveau cap

Plus de six milliards de dollars d’exportations hors hydrocarbures ont été réalisés jusqu’à fin novembre 2022. Pour l’avenir, les ambitions sont encore plus grandes. Le défi est de récolter 15 milliards de dollars d’exportations en 2024.

Par Louisa A. R.

Les exportations hors hydrocarbures, qui constituent un défi majeur pour l’Algérie, connaissent une évolution record comparativement aux autres années. Ainsi, les résultats obtenus l’année passée poussent à l’optimisme tant le montant atteint n’a jamais été concrétisé auparavant. Parmi les performances de l’économie algérienne durant l’année 2022, figure l’envolée du montant des exportations hors hydrocarbures qui a avoisiné les 6,6 milliards de dollars à fin novembre, soit un niveau record jamais égalé. Ce résultat a été atteint à la faveur d’une batterie de mesures incitatives qui comprend notamment la création de couloirs verts dédiés à l’exportation, des avantages fiscaux, des facilitations administratives, en plus du renforcement du rôle de la diplomatie algérienne dans la promotion des produits algériens à l’étranger. Lors de son passage à l’émission «Invité de la matinale» de la Chaine 1 de la Radio nationale, le sous-directeur du suivi et de l’appui aux exportations au ministère du Commerce et de la Promotion des Exportations, Abdellatif El Houari, a annoncé une augmentation record de 36 % des exportations algériennes au cours des 11 premiers mois de l’année écoulée, soulignant le pari de réaliser 15 milliards de dollars d’exportations hors hydrocarbures en 2024. La balance commerciale de l’Algérie a ainsi connu un précédent historique, en atteignant des chiffres records au cours des 11 premiers mois de l’année passée, enregistrant une augmentation de 36,% par rapport à la même période en 2021. L’invité de la Radio nationale a déclaré que l’Algérie a réalisé 6,6 milliards de dollars de ses exportations commerciales, après avoir atteint 4,5 milliards de dollars au cours des onze premiers mois de 2021. Ce montant dénote de la volonté de l’Etat de sortir progressivement de la dépendance aux hydrocarbures en diversifiant les activités économiques et commerciales pour intégrer un nouveau modèle économique bâti sur la création de la valeur ajoutée.L’invité de la Chaine 1 a noté, à cet effet, que les exportations de l’Algérie concernent environ 147 pays, à leur tête les pays européens tels la France, l’Italie et l’Allemagne. Outre les États-Unis d’Amérique, l’Algérie exporte aussi vers les pays africains comme la Côte d’Ivoire, le Niger, le Ghana et le Sénégal, sans oublier les pays arabes : la Tunisie, la Jordanie, la Syrie et l’Irak.Le sous-directeur du suivi et de l’appui aux exportations au ministère du Commerce et de la Promotion des Exportations a noté que les exportations de l’Algérie sont dominées par les engrais d’une valeur de 1,7 milliard de dollars, soit une augmentation de 28 %, le ciment à 400 millions de dollars, avec une augmentation de 93 % et le fer et l’acier avec une valeur de 500 millions de dollars, soit une augmentation de 30 %. Abdellatif El Houari a fait remarquer qu’il a été constaté l’émergence d’une nouvelle filière concernant le matériel de nettoyage, qui a gagné 1 million de dollars, et devrait atteindre 6,5 à 7 milliards de dollars d’ici la fin d’année.

L. A. R.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img