26.9 C
Alger
lundi 8 août 2022

Elle a appelé à éviter une quatrième vague dangereuse / Dr Bendjaballah : «Beaucoup de jeunes sont morts du Covid-19»

La troisième vague du Covid-19 a impacté davantage les jeunes, comparativement aux vagues précédentes, affirment les spécialistes.

Par Louisa Ait Ramdane

Depuis le début de la pandémie, les chercheurs répètent que le coronavirus touche principalement les personnes âgées, fragiles et avec des maladies chroniques. Mais contre toute attente, la pandémie touche désormais de plus en plus de jeunes. Certains sont victimes de la forme la plus grave du Covid-19, au point d’en mourir. Le Dr Siham Bendjaballah, spécialisée en chirurgie orthopédique, a déclaré que la troisième vague de l’épidémie a emporté un nombre important parmi la catégorie des jeunes. «Durant la troisième vague de l’épidémie de coronavirus, nous avons perdu un grand nombre de jeunes», a-t-elle déploré. L’Algérie, pour rappel, a été confrontée à la troisième vague de coronavirus durant la saison estivale. En pleine pandémie, un relâchement total a été observé chez le citoyen, notamment les plus jeunes, et les gestes barrières de protection ont complètement été oubliés. Durant cette vague virulente, les Algériens ont fait preuve d’indifférence, alors que les cas de contamination ont enregistré des records jamais atteints depuis le début de la pandémie. Intervenant à la radio régionale de Sétif, Dr Bendjaballah a souligné la nécessité de prévenir et de prendre toutes les mesures pour éviter une quatrième vague dangereuse. «Dans le système de santé, nous avons besoin de plus de moyens et d’équipements afin de mieux prendre en charge les patients», a-t-elle affirmé, rappelant qu’«en tant que médecins, nous vivons avec l’épidémie et je suis la première femme médecin à El Eulma, dans la wilaya de Sétif, à avoir été infectée par le virus à ses débuts».

Lien entre Covid-19 et maladies orthopédiques
La contamination au coronavirus affecte également l’ensemble du corps humain. Selon la spécialiste en chirurgie orthopédique, le Covid-19 affecte également les os et les articulations. Elle affirme l’existence d’une relation entre les maladies orthopédiques et l’infection au Covid-19. Selon le Dr Siham Bendjaballah, «il existe une grande relation entre les maladies orthopédiques et le coronavirus», car, explique t- elle, «les symptômes se présentent sous la forme d’une douleur intense, y compris les douleurs sévères dans le bas du dos, en particulier au niveau des 4e et 5e vertèbres». «La douleur et les symptômes peuvent s’étendre aux membres inférieurs, et il y a absence de réponse au traitement de la douleur et de l’inflammation», a-t-elle ajouté. Elle a souligné que «dès que vous contractez le corona et commencez le traitement, les symptômes commencent à disparaître progressivement, en particulier la douleur», notant la nécessité de se soumettre à un examen médical, dès que le patient ressent ces symptômes. «Le patient doit être conscient, et dès que ces douleurs surviennent, il doit se soumettre à un examen médical», a-t-elle préconisé. Concernant le traitement du coronavirus chez les malades orthopédiques, la spécialiste écarte toute complication. «Il n’y a pas de complications pour les patients orthopédiques sous traitement contre le coronavirus, en ajustant notamment la médication lors du traitement», a-t-elle encore expliqué.
L. A. R.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img