26.9 C
Alger
lundi 8 août 2022

Élections locales partielles du 15 octobre prochain : Le FFS annonce sa participation

Le Front des forces socialistes (FFS) a annoncé, hier, sa participation aux prochaines élections locales partielles, prévues le 15 octobre 2022. «Conformément à la résolution du conseil national extraordinaire du 10 septembre 2021 portant décision de participation aux élections locales du 27 novembre 2021, et dans le prolongement de cette participation, le FFS informe l’opinion publique qu’il prendra part aux élections locales partielles prochaines convoquées pour le 15 octobre 2022 dans quatre communes de la wilaya de Béjaia et deux autres communes au niveau de la wilaya de Tizi Ouzou» a indiqué le communiqué du FFS. «L’objectif de la participation du FFS est de gagner des espaces dans les Assemblées populaires communales concernées et profiter de ce rendez-vous politique pour promouvoir son projet politique et plaider en faveur de sa vision de la gestion locale basée sur la démocratie participative et la solidarité locale», est-il expliqué. Le communiqué, signé par Youcef Aouchiche, premier secrétaire national du parti, ajoute : «Nous demandons à nos structures locales et nos militants, notamment ceux concernés par cette échéance, d’œuvrer afin d’assurer la réussite de cette élection et permettre au parti d’atteindre les objectifs tracés à travers cette participation». Dimanche dernier, le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a signé un décret présidentiel portant convocation du corps électoral en vue des élections partielles des membres des APC au niveau de quatre communes dans la wilaya de Béjaïa et deux communes dans la wilaya de Tizi-Ouzou, dont la date est fixée au 15 octobre prochain, a indiqué un communiqué de la Présidence de la République. Le président de l’Autorité nationale indépendante des élections (ANIE), Mohamed Chorfi, avait affirmé «la disponibilité» des formulaires de candidature au niveau des délégations de l’Autorité dans les deux wilayas concernées. «L’ANIE est mobilisée pour mener à bien et encadrer ce rendez-vous électoral», a-t-il fait savoir dans une conférence de presse animée au lendemain de la promulgation du décret présidentiel. Le président de l’ANIE avait appelé les jeunes âgés de 18 ans et plus à s’inscrire dans les listes électorales pendant la période de la révision exceptionnelle ayant été fixée, en vue de «consacrer le principe de la démocratie et poursuivre le processus d’édification des institutions de l’Etat». «C’est une échéance ordinaire et pas exceptionnelle», a-t-il précisé, ajoutant que la campagne électorale en prévision de ces élections s’étalera du 22 septembre au 11 octobre prochain. Chorfi a rappelé que les listes des candidats devront être déposées avant le 25 septembre. Aussi, l’ANIE, dans un communiqué, a tenu à informer les citoyennes et citoyens, ainsi que les partis agréés souhaitant se présenter ou soumettre des listes de candidature dans les six communes concernées que celles-ci se dérouleront selon les mêmes mesures organisationnelles et procédures stipulées dans les dispositions de la loi organique relative au régime électoral en vigueur. Les APC concernées par ces élections partielles sont : Feraoun, M’cisna, Toudja et Akbou dans la wilaya de Béjaïa, et Aït Mahmoud et Aït Boumahdi dans la wilaya de Tizi-Ouzou.
Massi Salami

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img