16.9 C
Alger
dimanche 4 décembre 2022

Elections législatives : Des candidats investissent la Toile en quête de signatures

La collecte de signatures pour la participation aux élections législatives du 12 juin se passe en partie sur Internet. Des candidats, des militants et des sympathisants ne se limitent plus à l’approche directe du citoyen. Un grand travail est opéré sur les réseaux sociaux, notamment Facebook. Des candidats, partisans ou indépendants, communiquent via des «posts» destinés parfois aux citoyens ou éventuels alliés de circonstance. La plupart des pages en question sont transcrites en langue arabe et sont créées spécialement en prévision de la prochaine échéance électorale. «Elections législatives 2021 Tlemcen» est une page parmi bien d’autres qui suit l’actualité électorale dans cette wilaya. En s’y attardant, on découvre qu’elle est davantage consacrée à l’activité politique et aux préparatifs du parti «El Bina» de Abdelkader Bengrina. Sur une autre page, appelée «Elections législatives 2021», l’on trouve des messages qui s’apparentent à des offres de service. «A toutes les wilayas, les listes qui n’ont pas atteint le compte, prière contacter le coordinateur du Parti Enour El Djazairi», lit-on sur un post. «Candidate du parti Front de l’Algérie Nouvelle, cherche militants pour adhésion dans la wilaya de Bordj Bou Arréridj seulement», lit-on dans un autre post. Plus explicite, une autre publication indique «les candidats sur des listes indépendantes à Alger n’ayant pas pu collecter le nombre exigé, contactez- moi SVP». De nombreux messages de ce genre sont partagés, alors que d’autres posts annoncent une intention de se porter candidats, précisant cependant être dans le besoin d’aide. Sur cette même page, l’on trouve, par ailleurs, des photos d’un nombre de candidats du MSP de différentes wilayas. La conception des fiches et la qualité des portraits montrent un certain professionnalisme. En consultant une autre page consacrée à la wilaya de Jijel, ses administrateurs précisent qu’elle «est destinée aux candidats à l’élection législative de 2021, pour exposer leurs idées et programmes aux électeurs…». Cette page donne des informations liées à la collecte des signatures par les différentes formations politiques. Dans un post remontant à la journée d’avant-hier, cette page bien qu’informelle, citant des «fuites médiatiques» indique que «12 partis ont pu collecter le nombre de signatures exigées, alors que 40 autres formations n’ont pu atteindre le compte». Sur une page nommée RND Djelfa, les candidats de ce parti ont tenu à se présenter en s’adressant aux résidents de la wilaya et les invitant à voter pour eux. Bien que tout cela est de bonne guerre, force est de préciser que la présence en force des candidats sur les réseaux sociaux n’est qu’un prélude de la prochaine campagne électorale qui devrait se dérouler en grande partie sur Internet. Il faudrait surtout s’attendre à la création de nouvelles pages qui seront appelées à jouer le rôle de tribune et d’amplificateur pour tenter d’attirer davantage d’électeurs et consolider les chances des uns et des autres de décrocher un siège à la chambre basse du Parlement.
Aomar Fekrache

Article récent

Le 04 Decembre 2022

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img