16.9 C
Alger
jeudi 23 mai 2024

Élections législatives anticipées: Un boycott citoyen massif à Béjaïa

Très peu de votants ont été enregistrés hier aux élections législatives anticipées dans la wilaya à Béjaïa. Un taux de participation provisoire de 0,72 %, soit un total de 4 017 votants, a été annoncé en début d’après-midi par radio Soummam, depuis le siège du bureau de wilaya de l’Autorité nationale indépendante de l’organisation des élections législatives (Anie). Peu de centres de vote ont été ouverts hier, devant un boycott citoyen massif qui s’est transformé, parfois, en rejet. Au total, 22 centres de vote ont été ouverts dans 16 communes de la wilaya de Béjaïa, sur les 52 qu’elle compte, et où 509 centres comprenant 1 705 bureaux de vote ont été ouverts. Il ne restait que 2 bureaux de vote ouverts dans la matinée : «L’un au village Hammam Silane, municipalité de Tifra, où 20 votants ont été enregistrés avant sa fermeture quelques heures après, et l’autre dans la ville de Béjaïa», a annoncé la radio locale, se référant aux chiffres communiqués par le bureau de wilaya de l’Anie. Dans la ville de Béjaïa, 4 centres de vote ont été ouverts dans la matinée, avant que trois ne soient fermés. «Il s’agit des centres Ibn Rochd, où l’on a enregistré 125 votants, Ibn Toumert où il a été recensé 486 votants, Ibn Badis avec 215 votants et enfin à El-Houria où 226 électeurs ont voté», toujours selon les chiffres de l’Anie. A Melbou, sur 8 535 votants, seul un centre (Ecole Chahid Mebarki) était ouvert dans la matinée où 4 votants ont réussi à glisser leur bulletin dans l’urne avant que le bureau ne soit fermé. Pareil à Souk El-Tennine, le seul centre et bureau qui a ouvert ses portes dans la matinée au niveau de l’école Yakoubi-Salah a aussitôt fermé ses portes, peu de temps après le vote de 25 personnes sur 9 352 inscrites. Dans la vallée de la Soummam, notamment les communes d’Akbou, Tazmalt, Ath M’likèche, Ouzellaguen et Tamokra, des bureaux de vote ont été jumelés et regroupés en un seul bureau dans un seul centre de vote. A Tazmalt, des jeunes s’en sont pris à un bureau de vote. Ces bureaux ont été fermés du fait du boycott citoyen ou de l’absence d’encadreurs et de votants après le vote de quelques personnes. D’autres centres n’ont tout simplement pas ouvert faute d’encadreurs, superviseurs, observateurs et votants, tels qu’à Boudjellil, Ighil-Ali, Aït R’zine. A Aokas, des citoyens se sont regroupés à la place Katia-Bengana pour exprimer leur mécontentement par rapport à cette compétition électorale. A Amizour, l’unique centre ouvert a été fermé une heure après, en raison de la pression populaire. Au niveau de ce bureau, 36 personnes ont voté. Un rassemblement citoyen a également été organisé aux alentours du centre, exigeant avec beaucoup d’insistance sa fermeture. A Kherrata, la marche populaire hebdomadaire a été maintenue et des dizaines de citoyens ont réitéré leurs revendications, dont celle liée au rejet de cette joute électorale. Des centres de vote ont été fermés suite à la pression populaire, notamment à Tichy et El-Kseur. A Sidi-Aïch, sur 70 303 inscrits, 45 votants seulement ont été enregistrés vers 11h00 dans un bureau de vote, sur les 25 ouverts dans 9 centres de la localité. Il faut noter que dans de nombreuses localités, les bureaux ou les centres de vote n’ont pas ouvert leurs portes. C’est le cas à Akfadou, Boudjellil, Aït R’zine, Chellata, Timezrit, Tizi N’berber, Ighram, Béni Djellil, Tinebder, Seddouk, Souk Ouffela, M’cisna, Amalou, Bouhamza, Barbacha, Kendira, Feraoune, Fénaïa, Taourirt Ighil, Béni Maâouche, Kherrata, Draâ El-Gaïd, Aït Smaïl, Toudja, Chemini, Tibane, entre autres. La journée d’hier a été calme dans la majorité des communes. Des échauffourées ont été enregistrées à El-Kseur, Tichy et une vive tension durant quelques heures à Amizour, au niveau du seul centre de vote qui a ouvert ses portes avant sa fermeture une heure après. Idem à Tazmalt. Les bulletins de vote ont été déchirés par des manifestants et éparpillés dans la rue. Des urnes et isoloirs ont également été saccagés. Le calme est revenu et les gens ont vaqué normalement à leurs occupations. Notons que les candidats sont en course pour s’emparer des 9 fauteuils accrédités à la wilaya de Béjaïa, sachant que l’Assemblée populaire nationale dispose de 407 fauteuils. Il faut rappeler que le corps électoral de la wilaya de Béjaïa est de 561 796 inscrits et le nombre de listes en lice est de 17, dont 3 listes conduites par des candidats indépendants. Il est noté 75 % de jeunes et le taux de participation des femmes est de 39 % en tant que candidates à cette joute électorale pour laquelle 14 480 encadreurs ont été mobilisés.
Hocine Cherfa

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img