17.9 C
Alger
mardi 28 juin 2022

Elaboration d’un projet en cours: Vers une loi régissant les activités du guide touristique

L’élaboration d’un projet de loi régissant l’activité du guide touristique débutera «prochainement», a révélé, samedi à Alger, le ministre du Tourisme et de l’Artisanat, Yacine Hammadi.

Par Lounis H.

S’exprimant lors d’une rencontre avec le ministre des Transports, Aissa Bekkai, consacrée à l’écoute des préoccupations des agences de tourisme et de voyages, M. Hammadi a précisé que le projet de loi «premier du genre, s’inscrit dans le cadre de la loi d’orientation du tourisme qui englobe l’arsenal juridique régissant le secteur». Ce projet de loi vise notamment à «organiser et réglementer l’activité des guides touristiques et à faciliter leur accès aux ports et aéroports pour accueillir les contingents des touristes qui visitent l’Algérie ainsi que leur accompagnement dans leurs déplacements dans les différentes régions», relevant que dans le cadre de ce projet de loi, des décrets exécutifs et des textes réglementaires seront promulgués pour prendre en charge les différentes activités touristiques dans ce domaine.
Concernant l’ouverture de l’activité du Hadj et la Omra, le ministre a expliqué que cette question relève des prérogatives de l’Office national du pèlerinage et de la Omra (Onpo) relevant du ministère des Affaires religieuses et de Wakfs, sachant que près de 800 agences de tourisme et de voyages activent dans ce domaine. En réponse aux questions des représentants d’agences de tourisme et de voyages, le ministre des Transports a expliqué la hausse des prix des billets par «l’activité commerciale soumise à l’équation offre-demande», indiquant que l’augmentation était due à «la suspension des vols en raison de la propagation du coronavirus ces dernières années». Souhaitant que ce segment d’activité contribue, à l’avenir, à la relance économique du pays, M. Bekkaï a exprimé sa disposition à collaborer avec les partenaires concernés afin d’ouvrir le champ de compétitivité aux transports aérien et maritime, et de promouvoir l’investissement et les initiatives. Et de conclure que les problèmes dont souffrent les agences de tourisme et de voyages ne peuvent être résolus que «par le dialogue et un débat fructueux».
L. H.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img