25.9 C
Alger
mardi 3 août 2021

El Tarf : Des opérations pour améliorer l’alimentation en eau potable durant l’été

Plusieurs opérations destinées à l’amélioration de l’alimentation en eau potable (AEP) sont en voie d’achèvement dans la wilaya d’El Tarf en prévision de la saison estivale 2021, a-t-on appris, dimanche, auprès de la Direction locale des ressources en eau (DRE). Dans l’optique d’améliorer la desserte en eau potable pour la prochaine saison estivale, le directeur local des ressources en eau, Nacer Mokhnache, a ainsi indiqué que plusieurs opérations sont en voie d’achèvement, citant, entre autres, celles portant sur la rénovation à 100 % des réseaux AEP des communes de Ben M’hidi, Zerizer et Boutheldja, pour les mettre en service «courant juillet 2021». Ces agglomérations seront également renforcées par la mise en service, «le mois prochain», de six stations de pompage à Ben M’hidi avec un débit de 30 litres/seconde, El Kala (80 l/s), El Chatt (30 l/s), Boutheldja (110 l/s) et Ain El Assel (40 l/s). Appelées à améliorer la distribution de l’eau potable et de la plage horaire, ces stations de pompage seront renforcées «dans moins d’un mois», affirme-t-il, par la mise en service également de 14 châteaux d’eau, dont six d’une capacité de 500 m3, implantés dans les localités d’El Sed, El Fhis, Statir, Guergour 3 et Dey El Guaraa.
Un réservoir d’une capacité de stockage de 1 000 m3 est, en outre, prévu à Sidi Kaci, deux autres de 1 000 m3 à Dréan et Chebaita Mokhtar, un autre de 1 500 m3 à Ben M’hidi, un de 1 000 m3 à Boutheldja et, enfin, un réservoir de 2 000 m3 à Bouhadjar, a détaillé la même source, signalant que ces ouvrages sont destinés à l’amélioration des capacités de stockage de l’eau à travers la wilaya.
S’agissant des forages, M. Mokhnache a précisé qu’«étant donné que les barrages sont remplis à 50 % de leurs capacités, El Tarf a recouru aux forages pour améliorer la desserte en eau potable». Il a, à ce titre, indiqué que la wilaya bénéficiera «prochainement» d’un forage d’un débit de 20 litres/seconde à Besbes, et d’autres à Sidi Abed (23 l/s), Boutheldja (13 l/s), Asfour 9 l/s) et El Tarf (12 l/s).
Le directeur des ressources en eau a, par ailleurs, fait savoir que la wilaya d’El Tarf a bénéficié d’une subvention globale de 130 millions de dinars, dans le cadre du Fonds national de l’eau, destinée à renforcer la ville d’El Kala et diverses zones d’ombre, à
l’image de Fartita, Lafhis et Bouamra. Un dispositif portant sur l’amélioration de la desserte en eau potable a été, d’autre part, mis en place par la direction de l’Algérienne des eaux (ADE) pour «assurer un meilleur approvisionnement de la wilaya en eau potable», a déclaré son directeur, Djamel Belaid. Cinq conventions-cadres portant acquisition d’équipements et de pièces de rechange ont ainsi été signées pour faciliter les interventions d’urgence, a-t-il souligné.
Tout en signalant que les créances de l’ADE sont estimées à 830 millions de dinars, la même source a indiqué que 13 communes de la wilaya d’El Tarf bénéficient d’une desserte quotidienne, six autres sont approvisionnées à raison d’un jour sur deux et le reste un jour sur cinq.
Hani Y.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img