16.9 C
Alger
samedi 10 décembre 2022

El-Kacimi: Les zaouïas ont contribué à la préservation de l’identité nationale

Le président de la ligue Rahmania des zaouïas scientifiques, Cheikh Mohamed El-Maamoune El-Kacimi El-Hassani, a affirmé, samedi à El Bayadh, que les zaouïas en Algérie avaient contribué à la préservation de l’identité nationale et du référent religieux rassembleur. Lors de l’inauguration de la «zaouïa scientifique de Sidi Amar Cherif» (antenne de la zaouïa El-Hamel El-Kacimia), dans la commune de Sidi Amar, qui peut accueillir 100 étudiants en internat, en compagnie des autorités locales, de chouyoukh de zaouïa et de notables de la région, Cheikh Mohamed El-Maamoune El-Kacimi a indiqué que «les zaouïas scientifiques étaient, durant des décennies, des fortifications de l’Islam et sa daâwa pacifique selon la voie de la modération et de l’intégrité», signalant que celles-ci ont réellement représenté la daâwa et la méthode de l’Islam. Le même responsable a ajouté que les cheikhs des zaouïas ont été, à travers les âges, des hommes de savoir, d’éducation et de djihad, tout comme les zaouïas ont été à travers l’histoire, y compris pendant la période de l’occupation française, les remparts qui ont préservé pour cette nation ses valeurs, les composantes de son unité, ses constantes et son référent religieux rassembleur. Pour lui, l’ouverture de ce pôle scientifique dans la wilaya d’El Bayadh s’ajoute à d’autres similaires à travers le pays, qui s’inscrivent dans le cadre des efforts déployés, notamment dans le cadre de la ligue Rahmania des zaouïas scientifiques.
La ligue Rahmania des zaouïas scientifiques œuvre dans le cadre de sa mission et de son rôle à enseigner le Saint Coran et ses sciences, à préserver la référent religieux rassembleur, à établir la fraternité et l’entraide entre les membres de la société, à préserver la cohésion sociale et à lutter contre les facteurs de la fitna (discorde).
Fatah B.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img