23.9 C
Alger
vendredi 17 septembre 2021

Education /Distinction: Aya, Bouchra et Gaya…le trio de tête au Bac 2021

Aya, Bouchra et Gaya, les bacheliers ayant décroché les trois premières places au niveau national au baccalauréat session 2021, se sont distingués grâce à leur volonté et détermination en dépit de la situation sanitaire difficile induite par la propagation du Covid-19.

Par Yanis H.

Arrivée première au niveau national avec une moyenne de 19.24 en Génie des procédés, Aya Wissal Chahinez Chouaib, scolarisée au lycée Hama-Laid à Hassi Messaoud (Ourgla), a affirmé avoir réalisé cette performance grâce à «la volonté, la détermination et la discipline» dont elle a toujours fait preuve, mais aussi avec le soutien de ses parents tout au long de son parcours scolaire, notamment au Bac.
Dans une déclaration à l’APS, au terme de la cérémonie de distinction donnée par le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, au Palais du peuple à Alger, en l’honneur des brillants lauréats, Aya a notamment insisté sur l’importance de l’organisation, précisant «avoir mis à profit la situation pandémique pour mieux réviser toutes les matières».
Aya qui rêve de poursuivre des études en mathématiques ou en intelligence artificielle, «s’est dit très honorée de la médaille décernée par le président de la République».
Deuxième au niveau national avec une moyenne de 19.24 en Math technique, Bouchra Beboune, scolarisée au Lycée Ibn-Badis de M’sila, a affirmé que sa réussite est le fruit de son «assiduité et persévérance», tout au long de son parcours scolaire.
Après avoir exprimé sa joie et son bonheur de cette distinction, Bouchra, qui rêve de poursuivre des études à l’étranger dans le domaine de l’informatique, a tenu à rendre hommage à ses parents pour leur soutien et accompagnement.
Son conseil aux futurs candidats au baccalauréat, «le travail sérieux, la persévérance et la confiance à soi».
De son côté, le détenteur de la 3e meilleure moyenne à l’échelle nationale (19,22), Lahouazi Gaya, originaire d’Azazga (Tizi Ouzou), a déclaré que cette distinction «restera toute sa vie gravée dans son esprit et sera un leitmotiv pour davantage de réussite à l’avenir». Fier de son nationalisme, Gaya assure qu’il «investira dans sa réussite au profit de l’Algérie», même s’il n’a pas encore décidé de la spécialité à suivre à l’université.
Pour Gaya, son brillant succès il le doit à ses parents, «toujours présents à mes côtés, les mots ne suffiront jamais pas pour les remercier».
Dans la catégorie des personnes à besoins spécifiques, c’est la lauréate Benahmed Bouchra (17 ans) qui s’est illustrée avec la moyenne de 15,41 dans la filière des Sciences expérimentales, mention bien, en dépit des difficultés auxquelles elle était confrontée en raison de ses conditions sanitaires difficiles.
Elève du lycée Abdelkrim- Benaissa dans la wilaya de Tlemcen, Bouchra, sur chaise roulante, a affirmé, elle aussi, que sa réussite est due à la volonté de fer dont elle su faire montre, en dépit des conditions de handicap et de la situation sanitaire difficile induite par la pandémie de coronavirus.
Y. H.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img