25.9 C
Alger
mardi 28 juin 2022

Douaouda: La station de dessalement «entièrement dédiée» à Blida à l’avenir

La station de dessalement de l’eau de mer à Douaouda (Tipasa) sera «dédiée entièrement» à la wilaya de Blida après la réalisation d’autres stations qui desserviront la wilaya d’Alger, a indiqué, jeudi à Blida, le ministre des Ressources en eau, Arezki Berraki.
«La wilaya de Blida bénéficiera, dans une première étape, d’un quota quotidien de
100 000 M3 de la station de dessalement de Douaouda dès son entrée en service», a précisé le ministre dans une déclaration à la presse, en marge de sa visite de travail et d’inspection à Blida, ajoutant qu’un quota de 200 000 M3 de la même station sera consacré à la wilaya d’Alger.
«Après la réception d’autres unités de dessalement à Alger, la station de Douaouda sera dédiée entièrement à la wilaya de Blida», a-t-il fait savoir, soulignant que «cette mesure est à même de mettre fin au problème de perturbations en approvisionnement enregistré à Blida». La réception prochaine de plusieurs projets en cours de réalisation renforcera le système d’approvisionnement de la wilaya en eau potable, a affirmé M. Berraki, rappelant qu’il s’était mis d’accord avec les autorités locales à renforcer le financement des projets prenant en considération les besoins futurs de cette wilaya en pleine expansion urbanistique, notamment avec la réalisation de pôle d’habitation tels que la nouvelle ville de Bouinan et les pôles de Sidi Sarhan et de Safsaf dans les hauteurs de Meftah (est).
Le ministre a entamé sa visite à la wilaya par le pôle d’habitation de Safsaf (Meftah) où il a écouté un exposé sur le projet de réalisation de la station de pompage n° 2 avant de se rendre à la station de traitement des eaux potables à Mectaa Lazreg (Hammam Melouane) où il a reçu des explications sur le projet de raccordement du pôle d’habitation Sidi Sarhan en eau potable.
Le premier responsable du secteur, qui a supervisé l’inauguration d’une station d’épuration des eaux usées à Ben Khelil (Boufarik), a donné des instructions pour aménager l’aval permettant ainsi aux agriculteurs d’exploiter ces eaux épurées dans l’irrigation de leurs terrains agricoles les prochains mois.
Par ailleurs, le ministre a ordonné l’installation d’un système de commande à distance pour pallier les problèmes de gestion, faisant savoir qu’il avait instruit l’entreprise de réalisation de réhabiliter et rénover le réseau d’approvisionnement en eau potable.
Soulignant le caractère national de l’entreprise «Seaal», le ministre a rappelé que l’opérateur étranger s’occupe de la gestion de ladite entreprise conformément à des marchés conclus entre les deux parties et qui arriveront à terme en août prochain. Désormais, des compétences algériennes se chargeront de la gestion de cette société au niveau de la capitale, a-t-il mis en avant.
La dernière halte du ministre était à Oued Chiffa où il a inspecté le projet de nettoyage du bassin de collecte des eaux, un projet d’importance capitale à même de couvrir les besoins de la population.
R. R.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img