16.9 C
Alger
mardi 6 décembre 2022

Domaine du tourisme, de l’hôtellerie et de la restauration: Création prochaine d’un observatoire national des métiers

Un observatoire national des métiers dans le domaine du tourisme, de l’hôtellerie et de la restauration sera prochainement créé à l’effet de recenser les besoins du partenaire économique spécialisé dans l’activité touristique, a indiqué la directrice de l’Institut national de formation aux métiers de l’hôtellerie et du tourisme, Dalila Kadri.
Dans une déclaration à l’APS, Mme Kadri a mis l’accent sur l’importance de la création de cet observatoire, qui sera composé de plusieurs antennes réparties à travers le pays, et permettra de promouvoir la formation pour optimiser la performance des fonctionnaires et employés des différents établissements touristiques et au secteur du Tourisme de devenir une activité vitale à même de réaliser le développement économique durable.
Dans ce cadre, elle a mis l’accent sur la nécessité de promouvoir la formation et d’assurer la qualification dans le domaine du tourisme, de l’hôtellerie et de la restauration, insistant sur l’impératif d’élaborer une carte de formation qui répond aux exigences du marché et d’investir dans l’élément humain pour promouvoir le secteur du Tourisme et créer de nouveaux postes d’emploi de manière à résorber le chômage, particulièrement chez les jeunes.
Le secteur de la Formation et de l’Enseignement professionnels propose 495 spécialités dans 23 filières professionnelles, dont 27 spécialités dans la filière du tourisme, de l’hôtellerie, de la restauration, a-t-elle ajouté, indiquant que cette nouvelle filière, introduite dans la dernière nomenclature, est très sollicitée par les stagiaires désirant se spécialiser dans les métiers du tourisme, de l’hôtellerie et de la restauration.
Entre autres spécialités professionnelles relatives à l’activité touristique, Mme Kadri a cité les formations qualifiantes préparatoires dans lesquelles les apprentis bénéficient d’un stage pour décrocher un certificat de qualification et d’aptitude professionnelle ou d’un certificat de technicien, au terme d’une année de stage, dans notamment la fabrication des crèmes glacées, du chocolat, des pâtes et des pâtisseries, rappelant qu’une autre spécialité sera bientôt introduite, à savoir la boucherie destinée aux hôtels.
La formation des stagiaires dans ces métiers est prise en charge par des centres spécialisés et des annexes disposant d’équipements et de moyens pédagogiques de pointe relevant du secteur de la Formation et de l’Enseignement professionnels, sachant que la capitale dispose, à elle seule, de plus de 15 centres répartis à travers les différentes communes. Les apprentis ayant obtenu un diplôme de technicien au sein de ces centres peuvent faire une année supplémentaire à l’Institut national de formation aux métiers de l’hôtellerie et du tourisme pour obtenir le diplôme de technicien supérieur (TS), a-t-elle expliqué, rappelant que plusieurs nouvelles spécialités ont été ouvertes en réponse à la demande des partenaires économiques.
L’institut qui assure un volet théorique de 30 mois pour l’obtention du diplôme de TS en tourisme et hôtellerie, prévoit également une formation sur le terrain dans des établissements touristiques et hôteliers qui, à leur tour, sélectionnent les meilleurs stagiaires pour les recruter en fonction de leurs besoins.
D’autre part, Mme Kadri a dit qu’un travail était en cours pour mettre à jour les programmes pédagogiques spécialisés au niveau des établissements de formation, liés principalement aux domaines de l’hôtellerie, de la restauration et du tourisme, mais également dans le créneau de l’artisanat, «le but étant d’améliorer les prestations et d’assurer au profit des établissements touristiques une main-d’œuvre qualifiée».
L’institut assure, par ailleurs, des formations en art culinaire, en guides touristiques locaux, en marketing, ainsi que dans la gestion des hôtels et des restaurants ou encore dans la promotion du produit touristique.
Les formations pour devenir guide de musée, gestionnaire d’agence de tourisme et de voyages et TS en réception sont également dispensées par cet établissement.
A noter que l’institut, qui s’ajoute aux sept structures spécialisées dans le domaine de l’hôtellerie et du tourisme au niveau national, avait accueilli quelque 160 nouveaux apprentis au titre de la session de formation de février dernier.
Samah N.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img