13 C
Alger
vendredi 14 mai 2021

Djerad maintenu pour diriger un exécutif avec moins de portefeuilles : Le président de la République procède à un remaniement du Gouvernement

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune a procédé, hier, à un remaniement partiel du Gouvernement, a indiqué un communiqué de la présidence de la République.

Par Aomar Fekrache

Abdelaziz Djerad a été maintenu au poste de Premier Ministre. Certains départements ministériels ont connu des changements, quelques ministres ont ainsi quitté le staff gouvernemental, alors qu’une bonne partie d’entre eux ont été maintenus. Mohamed Bacha a été désigné à la tête du ministère de l’Industrie en remplacement de Ferhat Ait Ali, dont le départ du gouvernement était très attendu et quasi certain. Le ministère de l’Habitat changera désormais de tête, à la faveur de ce remaniement. Tarek Belaribi, qui était Directeur général de l’AADL, a été promu ministre de ce secteur névralgique, alors que Kamel Nasri, qui occupait ce poste, a été affecté au ministère des Travaux publics et des transports. L’autre ministre qui quittera le gouvernement est celui des Ressources en eau, Arezki Berraki, remplacé par Mustapha Kamel Mihoubi. Le président de la République a aussi décidé de confier le secteur de l’environnement à Dalila Boudjemaa qui succédera ainsi à Nassira Benharats. Hocine Cherhabil fait son entrée à l’exécutif en tant que ministre de la Numérisation et des statistiques et Mohamed Ali Boughazi est désormais ministre du Tourisme, de l’Artisanat et du travail familial en remplacement de Mohamed Hamidou. ” En vertu de ce remaniement ministériel, le Président de la République a décidé de réduire le nombre des départements ministériels et de se focaliser sur l’efficacité sur le terrain par l’implication de nouvelles compétences ” a précisé le communiqué de la Présidence. Faut-il rappeler que ce remaniement a été annoncé, jeudi, dans le discours à la Nation du président de la République. Ce changement au sein du gouvernement a pour but d’insuffler une nouvelle dynamique à l’exécutif. Le rendement de certains départements n’ayant pas donné satisfaction, le président Tebboune n’a pas caché, à maintes reprises, son mécontentement du travail accompli par certains de ses ministres. La dernière en date était jeudi dernier. Le président Tebboune avait déclaré avoir ” pris connaissance des critiques dûment faites par les citoyens “, concernant les performances de ” certains secteurs ministériels “, et affirmé qu’ “un remaniement ministériel sera opéré et annoncé dans les prochaines 48 heures “, lequel touchera ” les secteurs ayant enregistré, à notre sens et du point de vue des citoyens, des lacunes en termes de règlement des problèmes “.

A. F.

10 circonscriptions administratives du Sud promues en wilayas

Le Président Tebboune a décidé de promouvoir dix circonscriptions administratives du Sud en wilayas à part entière, et nommé des walis et des secrétaires généraux à la tête de ces wilayas, a indiqué hier un communiqué de la Présidence de la République.
“Conformément à la loi relative à l’organisation territoriale du pays, le Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune a décidé de promouvoir dix (10) circonscriptions administratives du Sud en wilayas à part entière. Il s’agit des wilayas de: Timimoune, Bordj Badji Mokhtar, Béni Abbès, Ouled Djellal, In Salah, In Guezzam, Touggourt, Djanet, El M’Ghair, El Menia.
Dans ce cadre, le Président de la République a nommé au poste de wali, messieurs :
– Youcef Bechlaoui, wali de Timimoun,
– Othmane Abdelaziz, wali de Bordj Badji Mokhtar,
– Aissa Aziz Bouras, wali d’Ouled Djellal,
– Saad Chenouf, wali de Béni Abbès,
– Ibrahim Ghemired, wali d’In Salah,
– Mehdi Bouchareb, wali d’In Guezzam,
– Nacer Sebaa, wali de Touggourt,
– Benabdallah Chaib Eddour, wali de Djanet,
– Aissa Aissat, wali d’El M’ghair,
– Boubekeur Lansari, wali d’El Menia.
 

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img