4.9 C
Alger
samedi 28 janvier 2023

Djamel Zitouni, directeur de la CNAS de Tizi Ouzou/ Feux de forêt 2021: «Les personnes décédées ou blessées déclarées victimes d’accidents de travail et d’actes de bravoure»

Des actes de bravoure ont été intégrés dans les prestations de la Caisse nationale des assurés sociaux salariés (CNAS) au profit des victimes de incendies de l’été 2021 à Tizi Ouzou et les bénéficiaires et leurs ayants droits perçoivent des pensions mensuelles jusqu’à 20 000 dinars en plus de la carte Chifa. C’est ce que nous avons appris, hier, auprès du directeur local de la CNAS, Djamel Zitouni. S’exprimant devant la presse en marge d’une journée portes ouvertes autour du thème «La commission paritaire d’hygiène et de sécurité, organe vital pour la sécurité et la santé des travailleurs» au profit des entreprises, il a expliqué qu’en signe de solidarité de l’Etat envers les victimes de ces feux de forêt, les disparitions tragiques de dizaines de personnes ont été considérées comme des accidents de travail et d’actes de bravoure à l’effet de les indemniser par la CNAS. Il a précisé que «toutes les personnes décédées lors de ces incendies ont été prises en charge dans le cadre de la procédure d’accidents de travail et d’actes de bravoure. Au total, près 120 et 80 % des victimes du village Ikhelidjène n’étaient pas affiliées à la sécurité sociale. Et à la faveur de la mesure en question, ils ont tous été intégrés pour bénéficier des prestations sociales comme des assurés». Notre interlocuteur a souligné que la même mesure a été appliquée dans d’autres régions du pays ayant connu des incendies, notamment la wilaya d’El Taref. Revenant sur la thématique de la journée organisée au siège de la direction locale, Djamel Zitouni a mis en avant l’importance des actions de prévention contre les accidents de travail à travers ces rencontres périodiques avec les employeurs, tout en révélant que durant l’année 2022 pas moins de 32 visites techniques en milieu professionnel, en plus d’une centaine d’enquêtes sur les causes des accidents de travail, ont été organisées. Il a précisé que le secteur du bâtiment et des travaux publics demeure celui qui enregistre le plus d’accidents de travail graves et mortels, sans compter ceux survenus pendant les trajets et les missions et plusieurs infractions aux normes préventives de sécurité ont été constatées par les services de la CNAS. S’agissant des maladies professionnelles les plus répandues, ce sont celles enregistrées dans le milieu hospitalier notamment ceux exposés aux risques des suites de la manipulation des produits chimiques, selon le même responsable. A noter que des dizaines de représentants d’entreprises ont assisté à la journée de sensibilisation durant laquelle des conférences autour de la législation, les risques professionnels, l’hygiène et sécurité et la contestation de l’avis du médecin de travail ont été présentées. Une exposition a été organisée sur les normes et les moyens de prévention contre les accidents de travail et la vulgarisation de la législation en vigueur.

Hamid Messir

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img