19.9 C
Alger
lundi 3 octobre 2022

Développement: L’Etat «a consenti d’importants efforts» pour le désenclavement des zones d’ombre

Le ministre des Travaux publics, Farouk Chiali, a affirmé, lundi depuis Mascara, que l’Etat avait consenti d’importants efforts pour le désenclavement des zones d’ombre à la faveur de plusieurs programmes dont les résultats commencent déjà à se faire sentir.
S’exprimant dans une déclaration à la presse en marge d’une visite de travail dans la wilaya, le ministre a souligné que l’Etat «a mobilisé, au cours des derniers mois, d’importantes enveloppes budgétaires, à travers un nombre de programmes de développement dédiés notamment à l’ouverture, l’aménagement et l’entretien des routes rurales, de chemins communaux, et de pistes forestières». Un bon nombre de ces routes a été achevé, contribuant ainsi au désenclavement et à la relance de l’activité économique dans plusieurs régions du pays, s’est réjoui le ministre qui a également fait part de sa satisfaction quant à la cadence de la réalisation des routes dans la wilaya de Mascara.
A noter qu’une enveloppe de 1 470 000 000 DA mobilisée au titre de la Caisse de garantie et de solidarité des collectivités locales a été dégagée pour le projet d’ouverture et d’aménagement de chemins ruraux et de pistes forestières qui a permis le désenclavement de 53 zones d’ombre dans la wilaya.
Le ministre a supervisé, dans le cadre de sa visite, la mise en service d’un nombre de projets de routes communales, de wilaya et de routes rurales, ayant fait l’objet soit d’ouverture, d’aménagement ou d’entretien.
M. Chiali a également écouté les préoccupations des habitants qui ont fait part de leur satisfaction suite au désenclavement de leurs régions.
Par ailleurs, le ministre qui s’enquérait de l’avancement des travaux de la route reliant la ville de Mascara à l’autoroute Est-Ouest, a appelé les entreprises réalisatrices à collaborer entre elles en vue d’assurer la livraison, fin 2020, d’un tronçon de la route sur une longueur de 3 km et la livraison d’un 2e tronçon, vers la fin du 1e semestre 2021.
Le même responsable a relevé l’importance de cette pénétrante de 43 km dans la facilitation du déplacement des citoyens entre la partie ouest du pays, y compris les wilayas du sud-ouest et son rôle dans la relance de la dynamique économique et de l’échange commercial entre les wilayas du nord-ouest et les wilayas du sud-ouest.
M. Chiali a, d’autre part, salué «l’expertise acquise par les entreprises algériennes publiques et privées spécialisées dans les travaux publics, d’autant plus qu’un important plan de charges les attend, avec le lancement prochainement de grands projets et d’une stratégie en matière de routes et de voies ferrées».
Le ministre des Travaux public a souligné, une nouvelle fois, l’importance pour les entreprises algériennes spécialisées dans les travaux publics d’accéder aux marchés internationaux, à leur tête, le marché africain, en vue de la réalisation de projets dans le secteur.
O. N.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img