27.9 C
Alger
vendredi 19 août 2022

DEVELOPPEMENT A MOSTAGANEM : Le wali fustige laxisme et retards injustifiés

En fin de semaine, une réu-nion de travail et d’évaluation a eu lieu sous la présidence du wali de Mostaganem Aïssa Boulahya. A cette rencontre, ont assisté les membres de l’exécutif de l’ensemble des secteurs concernés par les programmes de développement et les chefs de daïra. Désormais, le wali a placé sa stratégie du suivi des programmes comme un défi, impliquant toutes les parties prenantes. Une approche qui est définie clairement dans une feuille de route qui se caractérise par de nouvelles approches managériales. Cette dernière a été dument établie afin d’éviter à la wilaya de Mostaganem toutes les tracasseries et les dommages occasionnés par les projets en retard tels la centrale électrique, le tramway et l’hôpital universitaire. C’est ainsi que l’urbanisme, les travaux publics, la santé, les ressources en eau, les équipements, le logement, l’éducation, la jeunesse et les sports, la culture des secteurs qui sont, dans leur majorité, pourvus de nouveaux responsables. Des responsables avec qui le wali préconise de redynamiser l’action publique au bénéfice des citoyens. Le wali a clairement affiché son tableau de bord qui consiste à prendre en compte le développement par la théorie des ressources et des compétences. L’autre approche inscrite sur la feuille de route, ce sont les rencontres avec les nouveaux élus. Cette démarche s’inscrit dans sa méthode managériale qui consiste à encadrer et accompagner cette catégorie de jeunes élus afin de les mettre en confiance au profit du développement. Le wali a sillonné les daïras de la wilaya où il s’est entretenu avec ces nouveaux responsables. Au vu d’un constat qui est celui de laisser traîner des projets inachevés au-delà de leurs délais de réalisation. Le wali insiste fermement sur la prise en charge des retards des réalisations, sur la réception et l’utilisation des structures déjà achevées , clôture des projets à la traîne. Cette évaluation a concerné tous les projets inscrits sur l’ensemble du territoire de la wilaya. A l’occasion de la rencontre, il revient sur les plans de développement communaux inaccomplis dont il a pris connaissance lors de ses tournées à travers les daïras, pour clarifier leurs situations et pouvoir réinscrire de nouveaux projets. Cette rencontre d’évaluation a permis, par voie de concertation, de clôturer 176 projets sur l’ensemble de la wilaya. Par conséquent, le chef de l’exécutif préconise l’instauration de mécanismes de contrôle et suivi des programmes, évitant ainsi le laxisme dans leur exécution. Désormais, il ne sera plus permis des retards injustifiés. Confronté à la crise sanitaire, il déploie des efforts afin d’atténuer ses conséquences sur la population de la wilaya. Il est également dans l’action afin de relancer l’économie de la wilaya par son intéressement avéré aux investisseurs et à leurs préoccupations. En effet, conscient des enjeux des changements, le chef de l’exécutif reste sur le front du développement. Le développement est sa principale mission et le durable est donc un objectif. A cet égard, il est là pour inspirer son entourage à suivre la dynamique éradiquant le laxisme dans la réalisation des programmes inscrits et financés.
Lotfi Abdelmadjid

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img