16.9 C
Alger
lundi 4 mars 2024

Deuxième jour de l’Aïd à Oran : Approvisionnement régulier en produits alimentaires

La permanence au niveau de la wilaya d’Oran semble avoir été observée avec respect et sens de responsabilité par de nombreux boulangers et commerçants de produits alimentaires réquisitionnés vendredi, deuxième jour de l’Aïd, a-t-on constaté.
Les commerçants ont ouvert leurs boutiques pour satisfaire les besoins des citoyens en produits alimentaires, à l’exception de quelques vendeurs de fruits et légumes des principaux marchés de la ville, comme ceux d’El Hamri, des HLM, ou encore ceux de la rue des Aurès, faute d’approvisionnement, selon certains vendeurs se trouvant sur place.
La plupart des boulangers et autres commerçants d’alimentation générale réquisitionnés pour le deuxième jour de l’Aïd ont observé leur tour de permanence pour assurer un approvisionnement régulier en pain et en produits alimentaires de large consommation, a-t-on relevé dans de nombreux quartiers de la ville.
«Il a fallu que je me rende au marché de la rue des Aurès (ex- rue de la Bastille) pour trouver des courgettes et me déplacer au HLM pour trouver des carottes afin de préparer un couscous aux légumes», s’est désolé ce père de famille.
Un autre citoyen a relevé avoir constaté que les boulangers étaient ouverts «un peu partout», de même que les épiciers et autres services comme les cafés, mais «pas de vendeurs de légumes».
Le même constat est fait par un fonctionnaire qui se pose la question sur les raisons qui ont poussé certains vendeurs de fruits et légumes de détail, pourtant réquisitionnés, à ne pas ouvrir boutique en cette deuxième journée de fête.
«Cette situation est due au problème d’approvisionnement du marché de gros des fruits et légumes d’El Kerma, quand bien même il est ouvert aujourd’hui, deuxième jour de l’Aïd», a indiqué à l’APS le coordinateur du bureau d’Oran de l’Union générale des commerçants et artisans algériens (Ugcaa), Abed Mouad.
Il a assuré que le marché sera largement approvisionné à partir de samedi (hier), en fruits et légumes frais.
Au sujet de la perturbation du lait en sachet sur le marché, le même interlocuteur impute cette situation à la forte consommation de ce produit durant le ramadhan et sur-stockage des citoyens.
Il a considéré que la solution réside dans l’installation d’une nouvelle unité de Giplait à Oran, car les capacités assurées au niveau local ne peuvent plus répondre à la forte demande, même si elles sont appuyées par les unités de production de lait en sachet des wilayas voisines.
Quelque 197 boulangers, 293 entre commerçants d’alimentation générale, 4 laiteries, 9 minoteries et une unité de production d’eau minérale, ont été réquisitionnés pour assurer la permanence durant les deux jours de la fête de l’Aïd au niveau de la wilaya d’Oran, a-t-on indiqué de même source.
Yanis F.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img