26.9 C
Alger
lundi 8 août 2022

«Dessine-moi un pays»: Un avant-goût du nouvel album de Souad Massi

Avant la sortie de son dixième album «Sequana», prévue le 14 octobre prochain, la chanteuse Souad Massi nous donne un avant-goût de cet opus, à travers un premier extrait sous le titre «Dessine-moi un pays».

Par Abla Selles

Sorti vendredi sur la chaîne YouTube de l’artiste et les plateformes numériques de musique, cet extrait illustré par Anne Maitrejean et chanté en dialecte algérien, se veut un retour à la source, un hommage aux ancêtres, un nombre de rêves et de souhaits porteurs de paix, de beauté et d’une vie meilleure.
«Dessine-moi un pays» est un extrait écrit par Souad Massi, sous-titré en français et en anglais dans les paramètres de la vidéo. Cet extrait a été très bien accueilli par les fans qui ont partagé un grand nombre de messages d’encouragements et de félicitations. «Souad Massi depuis toujours, cette fusion entre classe et simplicité qui ne ne peut donner que de jolies choses à explorer… Un régal à dévorer avec douceur…
Toujours l’art et la manière de faire des chansons engagées de qualité…», écrit Zakia Gaouaou. «On attend avec impatience. J’espère tellement que tu programmes un concert ici en Algérie», écrit un autre.
Il est à noter que «Dessine-moi un pays» est des titres d’un album de onze chansons, dont neuf écrites et composées par Souad Massi. Dans cet opus, l’artiste à tenté de saisir le passage du temps et l’essentiel, ce que nous devons préserver et transmettre. «Mon album tourne autour des rapports humains, du mal-être des adolescents d’aujourd’hui, de la perte de repères aux dangers des régimes totalitaires qui poussent les peuples à prendre tous les risques pour quitter leur pays», explique la chanteuse.
Depuis ses débuts dans les années 90, la chanteuse et guitariste algérienne Souad Massi a fait rayonner sa poésie chaâbi-folk militante dans un univers sonore multiculturel en perpétuelle évolution. Épaulée par Justin Adams (Rachid Taha, Tinariwen, Robert Plant) à la production, accompagnée ici et là par le songwriter folk Piers Faccini ou la flûtiste syrienne Naïssam Jalal, l’artiste chante en arabe et en français sur une diversité de styles musicaux inusitée, distillés avec délicatesse, au fil de l’inspiration, rock, folk, calypso, bossa, reggae, sons d’Orient ou du désert algérien.

A. S.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img