25.9 C
Alger
vendredi 19 août 2022

Des vents forts et de la neige au niveau de plusieurs régions: Perturbations persistantes sur des axes routiers

Depuis quelques jours, le pays assiste à une succession d’intempéries. Pluies torrentielles, neige et des vents forts, sont enregistrés au niveau national, engendrant des perturbations
sur certains axes routiers, a indiqué la Protection civile.

Par Thinhinane Khouchi

A Alger, les vents forts, parfois sous forme de rafales, ont commencé avant-hier et continuaient de souffler durant la journée d’hier sur plusieurs wilayas du pays, a indiqué l’Office national de la météorologie. Placé en vigilance «orange», le BMS a concerné les wilayas de Chlef, Tipaza, Alger, Blida, Boumerdès, Tizi Ouzou, M’sila, Batna, Biskra, Tébessa, Ouled Djellal, El Meghaïr, El Oued et Touggourt, où les vents ont soufflé au nord-ouest avec une vitesse de 60/70 km/h, atteignant ou dépassant parfois les 80km/h durant la validité qui s’est étalée jusqu’à 15h00. A Batna, les chutes de neige et le verglas enregistrés dans la nuit de dimanche à lundi sur les hauteurs de la wilaya, ont entravé le trafic automobile sur certains axes montagneux, a-t-on appris, hier, auprès de la direction de la Protection civile. Les éléments de l’unité secondaire de la Protection civile de la daïra d’Arris sont intervenus dès les premières heures de la matinée pour aider les véhicules bloqués à cause du verglas et de la neige signalée sur les hauteurs d’Ain Tine, a précisé la cellule de communication de ce corps constitué. La circulation reste difficile sur cette partie de la RN 31, ainsi que sur les chemins de wilaya 54 B, les hauteurs de Baali et au lieudit Thizi Nethaoura. A cet effet, les services de la Protection civile ont appelé les usagers de la route à faire preuve de prudence, notamment ceux empruntant les tronçons routiers situés dans les zones montagneuses, rappelant les perturbations climatiques qui concernent les régions Nord de la wilaya de Batna, à savoir de fortes précipitations et de la neige attendue sur les hauteurs de plus de 700 mètres. Par ailleurs, à Constantine, afin de faire face faux fortes intempéries durant la saison hivernale, un dispositif «spécial» a été mis en place par la Direction des travaux publics de la wilaya de Constantine, a-t-on appris, hier, auprès de la DTP. Destiné à faire face notamment aux fortes inondations et au déneigement des routes, le dispositif a porté sur la mobilisation de 44 engins, à savoir 21 chargeurs, quatre rétro-chargeurs, 14 niveleuses et cinq chasse-neige, en plus d’une dizaine de camions d’intervention appartenant à diverses entreprises et établissements publics et privés du même secteur, a détaillé le chef du service de l’entretien et de l’exploitation à la DTP, Azzedine Remache. Les équipements mobilisés sont appelés, selon Remache, à intervenir dans les situations d’urgence, en fonction notamment de l’importance du volume des eaux pluviales et des chutes de neige. Le dispositif en question, a ajouté Remache, est destiné à assurer une intervention rapide et efficace pour ouvrir les voies et les routes en cas de neige, devant faciliter les déplacements dans les zones d’ombre et les localités les plus isolées réparties sur le territoire de la wilaya. Des moyens humains ont également été mobilisés à travers la wilaya pour parer aux intempéries et rouvrir des tronçons routiers pouvant être coupés à la circulation en cas de fortes pluies ou de chutes de neige, a souligné le DTP. Il s’agit, a-t-il indiqué, d’agents de maintenance relevant du secteur des Travaux publics dépendant des six subdivisions, soutenus par des employés des Assemblées populaires communales. Ces agents auront pour mission, selon la même source, d’effectuer des travaux de balayage et de salage des voies et des axes routiers, aussi bien en zones urbaines que rurales, et resteront mobilisés 24h/ 24 en cas de bulletin météo spécial. Pour rappel, les tronçons routiers souvent ciblés sont situés sur les hauteurs de la ville, à commencer par le tronçon de l’autoroute Est-Ouest dans la région de Djebel El Ouahch, la route menant au Centre hospitalo-universitaire Dr Benbadis, celle de l’hôpital des maladies cardiovasculaires sis à la cité Erriadh, ou encore la voie menant vers l’aéroport international Mohamed- Boudiaf.

T. K.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img