21.9 C
Alger
vendredi 19 août 2022

Des milliers d’infractions enregistrés en ce mois d’août Covid : la police sévit contre les réfractaires

De nombreux citoyens continuent à ne pas respecter les mesures sanitaires et les protocoles mis en place pour faire face à la propagation du coronavirus. Face au laisser-aller de certaines personnes, les autorités publiques sévissent avec fermeté. Des milliers de PV et sanctions ont été établis à travers différentes wilayas du pays, notamment à l’encontre des commerçants et des conducteurs. A Alger, les services de la Sûreté nationale ont enregistré, durant la première quinzaine du mois d’août en cours, 2 755 infractions, dans le cadre du contrôle périodique des activités commerciales en application des mesures préventives contre la propagation du Covid-19, a indiqué, hier, un communiqué de la police. «Dans le cadre du contrôle périodique des activités commerciales mené par les services de Sûreté de la wilaya d’Alger, représentés par la Police générale et réglementation, en application des mesures préventives contre la propagation du coronavirus, 2 755 infractions ont été enregistrées durant la première quinzaine du mois d’août en cours, et des mesures administratives ont été prises contre les contrevenants avec 1 044 mises en demeure établies et 1 711 propositions de fermeture», a précisé le communiqué. Les services de la Police générale et réglementation «ont également mené
12 033 opérations de contrôle de différents locaux commerciaux, dont 8 212 en compagnie des comités mixtes et 2 982 opérations de contrôle. A Ouargla, plus de 180 véhicules et cyclomoteurs ont été saisis et mis en fourrière durant les dix derniers jours pour non-respect des mesures de confinement sanitaire, a-t-on appris, hier, auprès de la sûreté de wilaya. «Les services de la sécurité publique ont saisi et mis en fourrière 187 véhicules et cyclomoteurs, durant la période allant du 5 au 15 du mois courant, pour non-respect des mesures de confinement sanitaire partiel décrétées par les pouvoirs publics dans le cadre de la prévention contre le coronavirus», a révélé le chargé de communication à la sûreté de wilaya, le lieutenant de police Chouaib Benkanoun, lors de la présentation du bilan d’activités de cette institution sécuritaire. Ce responsable a exhorté les citoyens à respecter les heures de confinement en restant chez eux et ne sortant que par extrême nécessité. Ce genre d’infractions sont toutefois à dénombrer dans toutes les wilayas concernées par le confinement sanitaire. Malgré la dégradation de la situation épidémiologique et le nombre de morts enregistré quotidiennement, des citoyens continuent à faire la sourde oreille aux appels à la prudence des médecins et des spécialistes. Il est à rappeler que le gouvernement a décidé de reconduire les mesures de confinement sanitaire partiel à domicile (de 20h00 jusqu’au lendemain à 6h00) dans 40 wilayas pour une période de 15 jours, à compter du dimanche 15 août 2021, dans le cadre du dispositif de gestion de la crise sanitaire du Covid-19.

Aomar Fekrache

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img