18.9 C
Alger
mercredi 28 septembre 2022

Des milliers d’hectares ravagés par les flammes: Les incendies de forêt n’en finissent pas

Chaque année, le patrimoine forestier part en fumée dans plusieurs wilayas du pays. Des milliers d’hectares sont ravagés par les feux de forêt. Depuis le début de la saison estivale, plusieurs départs d’incendie ont été signalés à travers plusieurs régions et l’été ne fait que commencer. Ainsi, la superficie totale parcourue par le feu depuis le 1er juin dernier s’est élevée à 10 160,35 hectares (ha) jusqu’au 24 juillet. Il a été enregistré, durant cette période, 433 foyers d’incendie dans 32 wilayas, selon un communiqué du ministère de l’Agriculture et du Développement rural, rappelant que 40 wilayas étaient concernées par le dispositif des feux de forêt. Les quatre wilayas les plus touchées par les incendies de forêts sont Khenchela (8 689,26 ha), Tébessa (273,72 ha), Tizi Ouzou (185,69 ha) et Tipasa (183,90 ha), selon la même source. En effet, en période estivale, le risque d’incendie augmente, la hausse de la température est souvent liée à ce phénomène qui revient chaque année.
En fait, les vagues de chaleur restent propices aux déclarations des feux de forêt mais aussi jeter un mégot de cigarette allumé aux abords d’une forêt, une bouteille en verre qui peut faire l’effet d’une loupe, allumer un feu… autant de facteurs. Cependant, le facteur humain reste de loin le premier responsable des incidents. En effet, les allumages de barbecue ont provoqué 26 départs de feu durant les deux jours de l’Aïd el Adha, a indiqué le communiqué. «Durant les journées de l’Aïd el Adha, qui coïncidaient avec les 20 et 21 juillet, il a été enregistré 26 départs de feu, dont 22 le deuxième jour, provoqués essentiellement par les allumages de barbecue, dont quatre foyers dans chacune des wilayas de Bejaïa et Mostaganem et trois foyers à Tizi Ouzou», a précisé le ministère. Concernant la journée du vendredi 23 juillet, il a été enregistré 34 incendies dans 16 wilayas. Il s’agit de Skikda, Jijel, Médéa, Tissemsilt, El Tarf, Boumerdès, Tizi Ouzou, Tébessa, Tiaret, Tipaza, Annaba, Chlef, Bouira, Tlemcen, Sétif et Oum El Bouagui. Sur les 34 incendies, 28 sont totalement éteints, les six restants sont éteints à plus de 90 %, selon le ministère. Par ailleurs, un total de 80 % des foyers de feu déclenchés samedi matin au niveau des hauteurs du Parc national de Chréa (Blida) ont été éteints, a affirmé la conservatrice des forêts de la wilaya de Blida.

Mort d’un pompier à Blida
Cet incendie a causé la mort d’un agent de la Protection et des pertes allant de 20 à 25 hectares des superficies forestières, notamment des chênes et des pins d’Alep. Un agent de la Protection civile participant aux opérations d’extinction de l’incendie déclaré sur les hauteurs de Chréa (Blida) est mort samedi soir des suites de l’inhalation de la fumée lors de sa participation à l’extinction de l’incendie, a indiqué le directeur local de la Protection civile le colonel Merzak Bachi. L’agent de la Protection civile de l’unité d’intervention spéciale de Dar El Beida, âgé de 40 ans, est décédé samedi soir à l’hôpital Frantz-Fanon, suite à l’inhalation de la fumée qui a provoqué une crise cardiaque, a précisé M. Bachi. Sur les raisons de cet incendie, les services des forêts avancent, sur la base de témoignages, des comportements de personnes ayant campé la nuit dans ces régions, relevant que l’enquête se poursuit pour établir les faits.

Meriem Benchaouia

Article récent

Le 28 Septembre 2022

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img