22.9 C
Alger
mercredi 29 juin 2022

Des cas de disparition en mer signalés : Nombreuses noyades en ce début d’été

La saison estivale commence par de nombreux cas de noyade enregistrés à travers différentes plages du pays. La forte chaleur de ces derniers jours pousse de plus en plus de citoyens à passer leurs journées en bord de mer. Le respect strict des consignes de sécurité est recommandé, d’autant que de nombreuses personnes sont mortes noyées, transformant ainsi en deuil ces moments de farniente et de repos. Dans la wilaya de Béjaïa, l’on enregistre six décès par noyade durant la seule journée de vendredi. Trois corps ont été repêchés, alors que trois autres sont encore portés disparus. L’on apprend qu’à Tichy, deux personnes, des trentenaires, «ont été miraculeusement tirés de l’eau après avoir été emportés par les courants. Des estivants et les secouristes après avoir remarqué leur difficulté à revenir vers le rivage ont sauté, prenant des risques certains et réussi à les tirer d’affaires», a rapporté l’agence officielle APS. Les deux hommes ramenés sur la plage étaient totalement à bout de souffle, mais visiblement conscients de la chance qu’ils avaient de retrouver la terre ferme, est-il rapporté. Les trois disparitions déplorées ont été signalées respectivement à Tichy, Aokas, à hauteur du tunnel éponyme et Melbou. Tous les moyens nécessaires ont été mobilisés pour les retrouver.
Il a été, par ailleurs, précisé que toutes les plages ne sont pas encore surveillées et ne le seront qu’à partir du 17 juin, coïncidant avec la mise en place définitive du dispositif de surveillance des plages pour lesquelles près de 600 agents saisonniers ont été recrutés.
Dans la wilaya de Skikda, le corps de la personne disparue à la plage de Tamenart a été repêché, hier, par les plongeurs de la Protection civile. Le corps de la victime a été transféré à la morgue de l’hôpital de Collo. Il s’agit d’un jeune homme âgé de 23 ans, originaire de la wilaya de Constantine, qui s’est noyé dans la journée de vendredi. On apprend aussi que deux personnes sont mortes par noyade à Jijel, alors que deux autres ont été sauvées d’une mort certaine et se trouvent actuellement dans un état critique. Il est également à signaler le décès d’un enfant de 15 ans dans une mare d’eau à Batna. Massi S.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img