7 C
Alger
vendredi 4 décembre 2020

Dernière ligne droite avant le scrutin: Les animateurs de la campagne référendaire accélèrent la cadence

À quelques jours de la fin de la campagne référendaire prévue le 28 octobre, les animateurs redoublent d’efforts et multiplient les sorties à la rencontre des citoyens, en vue d’une large mobilisation pour la réussite du référendum du 1er novembre prochain.

Par Louisa Ait Ramdane

Les animateurs de la campagne référendaire, parmi lesquels les partis politiques et acteurs de la société civile, ont fait part de leur soutien au projet de révision de la Constitution initié par le président de le République, Abdelmadjid Tebboune, estimant que la révision de la Constitution et la relance économique constituent une nécessité pour l’avenir du pays. Le mouvement El Islah, l’ANR, Front El Mostakbal, FLN ainsi que d’autres, annoncent sans ambiguïté leur soutien au projet de révision.
Ils ont ainsi mis l’accent sur l’importance d’une forte mobilisation des citoyens pour voter en faveur de la nouvelle Constitution le 1er novembre prochain, en vue de permettre l’édification de l’Algérie nouvelle.
Ainsi, le président du Mouvement El-Islah, Filali Ghouini, a appelé à la participation massive au référendum du 1er novembre prochain, qui sera, a-t-il appuyé, «une étape importante dans l’édification d’un Etat moderne». Il a précisé, dans un meeting à Constantine, que le projet d’amendement de la Constitution ouvre de vastes horizons, non disponibles auparavant, en faveur notamment des jeunes universitaires, à travers des garanties pour le changement revendiqué, contenues dans la Constitution.
Dans le même sillage, le président du parti El-Karama par intérim, Mohamed Daoui, a souligné à Relizane que le projet
d’amendement de la Constitution est une étape importante dans l’histoire de l’Algérie et constitue une rupture avec les pratiques du passé.
Le président du parti Sawt Echaab, Lamine Asmani, a appelé, hier à Khenchela, les citoyens à une participation massive à ce rendez-vous.
Pour sa part, le président du Front national des libertés (FNL), Mohamed Zerrouki, a soutenu depuis Oran que le projet d’amendement de la loi fondamentale est une occasion pour remettre le pays sur les rails du développement, car il offre les moyens juridiques nécessaires pour régler les problèmes de l’Algérie et des Algériens. Pour réaliser le changement, a-t-il affirmé, l’Algérie a besoin de la force du peuple et cette force doit se manifester le 1er novembre prochain avec une forte participation au référendum et voter pour le projet d’amendement de la Constitution.
Dans le même sillage, le secrétaire général du parti du Front de libération nationale (FLN), Abou El Fadhl Baadji, a indiqué depuis M’sila que le projet d’amendement de la Constitution a besoin d’un soutien populaire. Il a fait savoir, à ce propos, que son appel à voter en faveur de la nouvelle Constitution découlait de plusieurs convictions, notamment le fait que le texte incarne, voire consacre la souveraineté populaire comme unique source du pouvoir ainsi que l’alternance au pouvoir. Le président du Front national pour la justice sociale (FNJS), Khelif Redouane, a relevé depuis Saïda que le projet d’amendement de la Constitution comprend dans ses textes deux dimensions, politique et sociale, consacrant l’unité du peuple algérien, en mettant l’accent sur l’importance de participer au référendum du 1er novembre. Il a ajouté que le projet d’amendement de la Constitution comprend de nouveaux articles venus satisfaire les revendications du Hirak populaire, à travers la concrétisation de l’édification d’une Algérie nouvelle et forte. Enfin, le vice-président du mouvement El Bina national, Ahmed Dane, a, quant à lui, appelé, lors d’un meeting à Alger, le peuple à voter massivement au référendum du 1er novembre pour le parachèvement du processus de réformes engagées dans le cadre de l’édification de l’Algérie nouvelle.
L. A. R.

Article récent

Foot/ Italie- transfert: Slimani dans le viseur de la Salernitana (Série B)

L'attaquant international algérien de Leicester City (Premier league anglaise) Islam Slimani, en manque de temps de jeu, est convoité par le pensionnaire de...
--Pub--

Articles de la catégorie

Messaoud Belambri, président du Syndicat des pharmaciens sonne l’alerte: «Médicaments : nous n’avons jamais atteint ce degré de pénurie»

Depuis le début de la pandémie de coronavirus, pénuries et tensions dans l'approvisionnement de médicaments se font ressentir de plus en plus. Plus de...

843 nouveaux cas et 16 décès ces dernières 24H/Virus: reflux des contaminations, mais vigilance…

Le nombre des contaminations au coronavirus présente un recul palpable dans notre pays, grâce à la conjugaison de la conscience citoyenne et de la...

Opération “bouteilles contre flexy” à Oran: Plus de 11.000 bouteilles récoltées en 10 jours

L’opération "bouteilles contre flexy", qui consiste à offrir du crédit téléphonique aux citoyens qui ramènent des bouteilles en PET (plastique transparent), lancée par l’entreprise...

Réassurance: La CCR augmente son capital à 25 milliards DA

La Compagnie centrale de réassurance (CCR) vient d'augmenter son capital social, le portant de 22 milliards de DA (170,54 millions USD) à 25...
- Advertisement -