16.9 C
Alger
mercredi 22 mai 2024

Dernier jour de la visite du DG de l’OIT: Larbaoui reçoit Gilbert Houngbo

Au Palais du gouvernement, le Premier ministre, Nadir Larbaoui, a reçu, hier, le directeur général (DG) de l’Organisation internationale du travail (OIT), Gilbert Houngbo, qui lui a fait part de l’agrément de son Organisation quant aux décisions prises par le Président Tebboune. A ce titre, lors de cette rencontre avec le Premier ministre qui s’est déroulée en présence du ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale, Fayçal Bentaleb, Gilbert Houngbo, qui achève aujourd’hui son déplacement algérois, a adressé ses «vifs remerciements à l’Algérie pour son soutien continu à l’OIT et ses efforts dans le cadre de la promotion du dialogue social en matière de travail», se félicitant, par là même, «des décisions du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, visant à consacrer le caractère social de l’Etat et réaliser la justice sociale, outre les réformes relatives à l’exercice du droit syndical», a indiqué un communiqué de la primauté. Ceci étant, durant cet entretien, les deux parties ont passé en revue «les différents projets et activités s’inscrivant dans le cadre de la coopération bilatérale, ainsi que les dossiers inscrits à l’agenda de l’OIT, notamment l’Initiative de coalition mondiale pour la justice sociale», a ajouté la source.
Pour sa part, quelques heures plus tôt, lors d’une rencontre au siège de son département ministériel, Ahmed Attaf, ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale, a réaffirmé au DG de l’OIT, Gilbert Houngbo, qui est arrivé samedi soir à Alger pour une visite de deux jours, «le soutien absolu de l’Algérie, étant le premier responsable africain à occuper le poste de directeur général de l’OIT», a indiqué un document du MAE parvenu à la rédaction du Jour d’Algérie. Un soutien, a indiqué le premier diplomate du pays, qui «s’inscrit dans le cadre de l’attachement permanent de notre pays à renforcer la représentativité africaine au sein des organisations internationales et l’influence continentale sur le processus décisionnel international, au mieux des intérêts des Etats et peuples africains». Ainsi, durant cette rencontre avec le DG de l’OIT, qui pour la première fois effectue une visite à Alger, «a permis aux deux parties de passer en revue les relations privilégiées entre l’Algérie et cette Organisation internationale et d’examiner les voies et moyens de les renforcer et de les promouvoir à de plus larges perspectives, notamment à travers la mise en œuvre de programmes de coopération à dimension régionale et continentale», a précisé la même source. Par ailleurs, avant-hier dans la matinée, au deuxième jour de son déplacement algérois, Gilbert Houngbo a été reçu par Fayçal Bentaleb, ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale. Les entretiens entre les deux hommes ont essentiellement porté sur «les voies et moyens de renforcer la coopération avec cette agence onusienne et de mettre en avant les grands efforts consentis par l’Algérie pour la promotion du travail décent, du dialogue et de la protection sociale». Intervenant en marge de cette entrevue, Gilbert Houngbo, saluant «l’expérience pionnière de l’Algérie dans le domaine de la sécurité et de la protection sociale, dans la parité salariale homme/femme ainsi que dans le dialogue social», s’est félicité des «bonnes» relations liant l’OIT et l’Algérie dans les domaines du travail, de l’emploi et de la sécurité sociale, exprimant «l’entière disposition de l’Organisation à renforcer et à approfondir cette coopération». Plus tard, le DG de l’OIT a été reçu par la présidente de la Confédération générale des entreprises algériennes (CGEA), Mme Saida Neghza, en sa qualité d’unique organisation patronale algérienne membre l’OIE (Organisation internationale des employeurs) et également membre du Conseil d’administration du Bureau international du travail (BIT). Au terme de sa réunion avec le comité de la direction de la CGEA, il a, entre autres, mis en exergue «la contribution des employeurs algériens au débat général au sein du BIT». En outre, en fin dans la soirée, M. Hongo a été reçu par la présidente du Conseil national économiqe , social et environnemental (CNESE), Mme Rabia Kherfi.Les discussions ont porté sur les moyens de coopération liée à l’aspect social. Ceci étant, notons que le directeur général de l’OIT était accompagné d’une importante délégation de l’OIT, dont son Conseiller pour l’Afrique, Faouzi Gsouma, de Halim Hamzaoui, nouveau président du Bureau d’Alger de l’OIT couvrant l’Algérie, la Libye,  le Maroc,  la Mauritanie et la Tunisie, qui prendra fonction à Alger le 27 avril en cours en remplacement du président sortant, Moussa Oumarou.
Lynda Naili

Article récent

le jour

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img