20.9 C
Alger
jeudi 11 août 2022

Depuis le début de la campagne nationale : Plus d’un million de citoyens vaccinés

Plus d’un million de personnes ont été vaccinés contre le Covid-19 depuis le lancement, il y a cinq jours, de la grande campagne nationale de vaccination, selon le département ministériel de Benbouzid.

Par Louisa Ait Ramdane

Cette campagne nationale de vaccination sera donc prolongée jusqu’au 18 du mois courant pour vacciner le maximum de citoyens. Cette campagne sera marquée par un «Big Day», où les efforts seront redoublés et tous les moyens mobilisés pour vacciner un maximum de personnes selon le ministre de la Santé, Abderrahmane Benbouzid. Le ministère a appelé les citoyens à continuer à adhérer à cette campagne et à se conformer aux instructions des autorités sanitaires, mais surtout continuer de respecter les mesures préventives avant, pendant et après la vaccination. Il faut rappeler toutefois que le bilan des contaminations quotidien connaît actuellement une baisse, mais cela ne doit pas encourager la négligence des gestes barrières.
Le défi qu’à lancé le ministère de la Santé est de vacciner 70% du total des citoyens, travailleurs et enseignants jusqu’à la fin de l’année afin de parvenir à une immunité collective contre l’épidémie et donc un retour à la vie normale, surtout que la rentrée scolaire et universitaire approche. En effet, les élèves et les étudiants s’apprêtent à la reprise des cours pour l’année 2021-2022 dans un contexte marqué par la mutation de nouveaux variants. Deux rentrées particulières qui placent la vaccination en défi prioritaire. La vaccination des enseignants permettrait donc de protéger davantage les élèves, les étudiants et le personnel, et donc de maintenir les écoles et universités ouvertes en toute sécurité. A ce jour, quelque 62 000 travailleurs, fonctionnaires et enseignants ont reçu le vaccin contre le coronavirus parmi 740 000 personnels, soit un taux de 8,5%, d’autant que la vaccination se poursuivra de façon sensible avec la reprise des travailleurs, des fonctionnaires et des enseignants du secteur, ces jours-ci, en prévision de la rentrée scolaire prévue le 21 septembre courant». Le directeur de soutien aux activités culturelles et sportives et à l’action sociale au ministère de l’Education nationale, Abdelouahab Khoulalène, a fait part du «grand» soulagement de la tutelle quant à l’adhésion du personnel du secteur à l’opération de vaccination entamée le 22 août dernier. Le même responsable a ajouté que le ministère de l’Education affirme dans ce domaine, que l’opération de vaccination est «optionnelle», mais se fie, toutefois, «au sens de responsabilité des fonctionnaires du secteur, étant responsables aussi de la santé de tout un chacun, y compris les élèves».
A cet effet, la tutelle a mobilisé 1 433 unités sanitaires, réparties à travers les infrastructures scolaires, dédiées au dépistage et suivi, 41 services de la médecine du travail et 16 centres médico-sociaux. Koulalène a également fait part du vœu de la tutelle de vacciner tout le personnel et de généraliser l’opération à travers tout le territoire national dans le but d’«assurer une rentrée scolaire sûre, avec nécessité de respecter toutes les mesures préventives qui protègent de la propagation du coronavirus, conformément au protocole sanitaire propre au secteur». Le ministre de l’Education nationale, Abdelhakim Belabed avait affirmé, il a y a quelques jours, que l’opération de vaccination du personnel du secteur «avait atteint un taux acceptable, même si les travailleurs étaient en congé», relevant l’importance d’«une élaboration d’un recensement précis des vaccinés et de réunir les conditions idoines pour une rentrée scolaire sûre et sereine».

L. A. R.

Article récent

Le 11 Aout 2022

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img