20.9 C
Alger
samedi 1 octobre 2022

Depuis la démission de Yahia Mekhiouba Au bord de l’implosion, Rachad s’entredéchire

De la tête aux pieds, l’organisation terroriste Rachad s’engage désormais dans une guerre interne qui n’épargne aucun de ses membres.
Par Karim.A
La réunion des responsables de cette organisation qui s’est tenue en Suisse le 19. Avril dernier a été caractérisée par des débats houleux . Désormais c’est le déchirement et la méfiance. Depuis la démission de Yahia Mekhiouba, un membre influent de Rachad et le doute qui s’en est suivi dans les rangs de ce mouvement, les vérités commencent à prendre la forme d’un conflit réel annonciateur de nouvelles donnes . Yahia Mekhiouba qui avait posté une vidéo pour se démarquer totalement de la ligne suivie par les responsables de Rachad auxquels il a reproché leur silence par rapport aux agissements de Amir. Dz , que le démissionnaire qualifie avec insistance d’agent des services étrangers ,  » un inculte obscène » qui empoisonne les lieux. Mekhiouba dénonce surtout la protection et la proximité dont jouit Amir DZ au sein de la hiérarchie du mouvement alors que  » ce dernier agit pour le compte de services étrangers et s’attaque à tout le monde .  » Contre toute attente, Mourad Dhina a plutôt montré un positionnement en faveur de Amir. Dz en allant jusqu’à reprocher à Mekhiouba de ne pas avoir su garder son calme . Le traitement de cette question liée essentiellement au rôle douteux de Amir.dz dans l’implosion de Rachad a tourné à la guerre . Au point où Zitout et Mouard Dhina ont laissé montrer leurs divergences de fond devant les autres membres. Depuis le Canada où il est installé Zakaria Bensalah s’en est pris contre le secrétariat général auquel il reproche sa lenteur à agir contre celui qu’il qualifie d’imbécile , en parlant d’Amir. Dz. La situation de confusion et de perte totale de confiance entre les responsables de Rachad est devenue flagrante et presqu’assumée par ses membres. Au point d’ailleurs où Mourad Dhina qui a dressé un sombre tableau sur le mode de fonctionnement du secrétariat général a appelé à revoir beaucoup de choses. Il s’est même déclaré prêt à renoncer à son poste si le bureau du secrétariat décidait de lui retirer la confiance. C’est dire à quel point la démission de Yahia Mekhiouba a pesé dans cette affaire . Les rangs ne sont plus aussi soudés . Les responsables de Rachad qui se complaisaient à s’allier à Amir.dz , sont désormais mis devant leurs responsabilités par leurs proches collaborateurs et néanmoins membres influents du mouvement terroriste. D’autant que ces derniers sont pleinement convaincus du jeu trouble de ce fameux Amir.Dz qui  » roule pour les services de renseignement aussi bien français que ceux d’autres puissances ». Désormais, l’organisation terroriste a été rattrapée par son propre… poison.

K.A

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img