25.9 C
Alger
vendredi 19 août 2022

Décès d’un des membres fondateurs du Dimajazz L’artiste Zoheir Bouzid n’est plus

Le commissaire du Festival international de jazz de Constantine Dimajazz, Zoheir Bouzid, membre fondateur de l’association «Lima», à
l’origine de ce grand événement, est décédé hier à Constantine à l’âge de 50 ans, annonce le commissariat du festival. Un dernier hommage été rendu en après-midi au regretté Zoheir Bouzid au Palais de la culture Malek-Haddad de Constantine et l’enterrement a eu lieu au cimetière de Zouaghi, en présence d’un grand nombre d’artistes, d’amis et de fans de l’artiste.
Diplômé en gestion d’entreprise de l’université de Constantine, Zoheir Bouzid était un des membres fondateurs du Dimajazz en 2004, et membre de l’association culturelle «Lima» qui avait donné naissance à ce festival, devenu le principal événement culturel de la ville.
En mai, il avait organisé le retour du festival et les retrouvailles avec le public, à la faveur d’une 17e édition après deux ans de suspension pour cause de pandémie de coronavirus.
En tant que promoteur de spectacles ou directeur artistique, Zoheir Bouzid a également collaboré à de nombreux festivals dont celui de la littérature et du livre de jeunesse et l’édition internationale de musique diwan. Il a également travaillé dans la programmation et l’organisation de grandes manifestations culturelles telles que le second Festival culturel panafricain d’Alger (2009), ou encore «Constantine capitale de la culture arabe» (2015).
L. B.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img