12 C
Alger
dimanche 18 avril 2021

Décès du grand artiste Youssef Chaabane: Une grande perte pour le cinéma arabe

Le monde du cinéma arabe est endeuillé par le décès du grand acteur Youssef Chaabane. L’artiste est décédé dimanche après- midi, à l’âge de 90 ans, dans un hôpital au Caire, après avoir été infecté au coronavirus, ont annoncé les médias égyptiens.

Par Abla Selles

Suite à son infection au coronavirus la semaine dernière, Youssef Chaabane a été hospitalisé après la détérioration de son état de santé, puis a été transféré au service des soins intensifs à Al-Agouza hospital.
Les artistes égyptiens ont reçu cette nouvelle avec beaucoup de regrets et de tristesse. Sur les réseaux sociaux, nombreux d’entre eux ont partagé des messages de condoléances. «C’est une grande perte pour l’art et la culture égyptienne», a déclaré Adel Imam. «C’est un grand homme qui a beaucoup donné au cinéma égyptien et il a encouragé beaucoup de jeunes», a également déclaré Ilhem Chahine, très émue. «On regrette tous la disparition de Youssef Chaabane. C’est un grand homme qui aimait l’art et son pays», ajoute l’actrice Yousraa.
Fils d’un célèbre publicitaire, le talentueux artiste à la voix grave est né en 1936 dans le quartier de Shubra, au Caire. Il suit ses études primaires à
l’école de l’Ismailia et ses études secondaires à Tawfiqia.
En 1961, il fait ses débuts au cinéma en jouant dans le film «Un homme dans notre maison» (Fi baytina rajol) avec Omar Sharif et le réalisateur Barakat, perçant dans le neuvième art avec à son actif plus d’une centaine de films durant plus de 60 ans de carrière.
Sa filmographie compte notamment «Miramar» et «Les larmes séchées». Il avait également incarné plusieurs rôles dans des feuilletons télévisés à succès, notamment «Al Mal Wal Banoun» et le rôle de Mohsen Mumtaz qu’il a incarné avec brio dans le célèbre feuilleton «Raafat Al-Haggan», marquant ainsi l’esprit du grand public, outre sa participation remarquable dans plusieurs pièces de théâtre telles que «L’Aéroport de l’amour» et «Rajol Al Qalaa» et autres œuvres.
Youssef Chaabane a remporté de nombreux prix locaux et internationaux, en sus de distinctions reçues du Festival du film d’Alexandrie pour les pays méditerranéens en 2016 et le Festival national du théâtre égyptien. Youssef Chaabane a été président du Syndicat des artistes égyptiens pour deux mandats consécutifs 1997-2003.
En 1995, il décide de se retirer de la scène cinématographique et de se consacrer uniquement à jouer dans des feuilletons et à assumer ses missions syndicales.
A. S.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img