22.9 C
Alger
vendredi 19 août 2022

Dans une exposition collective d’arts plastiques: Oran célèbre le sport et l’art

Le Musée d’art moderne et contemporain (Mamo) d’Oran a accueilli, dimanche, un grand nombre de visiteurs dans le cadre du vernissage de l’ exposition collective d’arts plastiques mettant en valeur le sport et en présence d’une pléiade d’artistes peintres et d’amateurs de cette expression artistique.

Par Abla Selles

Organisée dans le cadre des Jeux méditerranéens et à l’occasion de la célébration du 60e anniversaire de l’indépendance et de fête de la Jeunesse, cette exposition met en exergue soixante nouvelles toiles de différentes tailles représentant de nombreuses écoles d’art signées par trente artistes de différentes générations, originaires d’Oran, de Sidi Bel-Abbès, de Maghnia, de Mascara et de Mostaganem.
Le visiteur parcourt cette exposition pour découvrir diverses expériences qui reflètent les énergies artistiques qui foisonnent en Algérie et le haut niveau atteint par l’art plastique algérien, qui a été développé par une nouvelle génération qui suit les traces de talentueux artistes algériens tels que Mohamed Khedda, Mohamed Racim, Baya et d’autres qui ont fait la gloire de l’art plastique avec des visions d’œuvres diverses et uniques.
Les œuvres exposées dans cette manifestation, qui se tient sous le slogan «Sports, art et artistes aux Jeux méditerranéens à Oran», abordent plusieurs thématiques mettant en exergue des paysages et monuments de la ville d’Oran et ses coutumes, à l’instar de la fantasia, avec des touches artistiques qui diffèrent d’une peinture à l’autre, offrant ensemble au spectateur un air de méditation et de lecture artistique.
Quelques artistes se sont concentrés dans leurs œuvres sur certains sports et mouvements physiques qui reflètent l’importance du sport dans divers arts, y compris les arts visuels.
Dans leurs peintures, qui ornaient les cimaises du Mamo, les artistes ont utilisé une variété de matériaux, de multiples méthodes et techniques d’acrylique et d’huile, débordant d’une mosaïque d’esthétiques de couleurs, dominée par le bleu, inspirant les artistes, qui fait partie de la nature de l’Algérie dans la chaleur du bassin méditerranéen.
Cette exposition collective intervient après la mise en place d’ateliers d’art au niveau des écoles des beaux arts d’Oran, de Sidi Bel-Abbès, de Mostaganem, de la maison de la culture «Abdelkader-Alloula» de Tlemcen et de la Galerie d’art de Maghnia, pour produire des peintures sur cet événement sportif et le 60e anniversaire de l’indépendance, selon la responsable du département des arts visuels et du patrimoine à l’Agence algérienne de rayonnement culturel, Aït Hara Meriem.
A. S.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img