5.9 C
Alger
lundi 4 mars 2024

Dans le sillage du bras de fer entre la FAF et le MJS: Que changera la visite d’Infantino à Alger ?

Tout le demande se demande qu’apportera de concret la visite du président de la Fédération internationale de football (Fifa) à Alger les 21 et 22 février prochains au football algérien, sachant qu’il y a cette crise née du bras de fer engagé entre la FAF et la tutelle, le MJS, en raison des amendements que souhaitent apporter la fédération aux statuts et que le ministère refuse catégoriquement avant la tenue des assemblées générales électives des différentes fédérations, dont celle de la FAF.

Par Mahfoud M.

Dans un récent communiqué de presse, le ministère de la Jeunesse et des Sports a annoncé qu’aucune modification ne pourra être apportée aux codes électoraux et aux statuts avant la tenue de l’Assemblée générale élective (AGE). Il est clair que la tutelle souhaite que les nouvelles élections se fassent avec les anciens statuts pour que le président, Kheireddine Zetchi, ne puisse pas «fermer» l’AG et conserver son poste, comme le lui prêtent certains, même s’il avait déclaré ne pas compter se présenter aux prochaines élections et se retirer de la FAF à la fin de son mandat. En marge des championnats du monde des clubs auxquels Zetchi a participé au Qatar sur invitation de la Fifa, il avait rencontré en aparté le président Infantino, et certains affirment qu’il aurait recherché le soutien de ce dernier, sachant que la Fifa refuse généralement l’intervention des autorités dans les prérogatives des associations affiliées à cette instance internationale. Le SG de la FAF, Mohamed Saâd, avait été clair lors de sa dernière intervention publique en déclarant : «Si nous ne recevons aucune correspondance de la Fifa concernant ce dossier, nous serons obligés de nous conformer à la dernière instruction du MJS que nous respectons», ajoutant que l’objectif de la FAF était d’éviter à l’équipe nationale des sanctions de la part de l’instance internationale. Pour revenir à la visite du boss de la Fifa, rien n’a filtré encore sur les raisons de cette dernière, même si un communiqué laconique de la FAF parle d’échanges entre associations membres. «Cette visite, qui s’inscrit dans le cadre du rapprochement avec les associations membres, permettra au président de la Fifa d’échanger avec les officiels du football algérien sur la promotion des valeurs et le développement du sport-roi», précise l’instance fédérale dans ce communiqué.
M. M.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img