13.5 C
Alger
jeudi 1 décembre 2022

Cyclisme: Les représentants algériens aux JM sélectionnés pendant le Tour d’Algérie

Les huit cyclistes algériens qui représenteront les couleurs nationales aux prochains Jeux méditerranéens seront sélectionnés lors du Tour d’Algérie qui se déroulera du 21 au 27 mai courant, entre Alger et Oran, a annoncé, mardi, le président de la Fédération algérienne de la discipline, Kheir-Eddine Barbari. «Le Tour d’Algérie cycliste sera l’occasion pour le staff technique national d’arrêter la liste des huit athlètes qui représenteront l’Algérie aux prochains Jeux méditerranéens», a indiqué le premier responsable de la FAC, au Forum de la presse sportive nationale, initié par l’Organisation nationale des journalistes sportifs algériens (ONJSA), tenu mardi à la salle de conférences du stade 5-Juillet.
Certes, les habituels représentants nationaux dans cette discipline sont relativement connus, notamment les vieux briscards comme Azeddine Lagab, Nassim Saïdi et Hamza Yacine, mais Barbari a laissé entendre que la possibilité de voir de nouvelles têtes parmi les anciens n’est pas à exclure. «L’objectif est de bien représenter les couleurs nationales aux JM d’Oran, ce qui passe d’abord par le choix des coureurs les plus en forme et qui sont les mieux habilités à réussir de bons résultats. Différentes sélections nationales (senior, U23 et militaire) seront engagées dans le Tour d’Algérie et c’est ce qui devrait procurer un large éventail au sélectionneur national pour faire un choix», a expliqué Barbabi.
Les épreuves de cyclisme inscrites au programme des JM d’Oran coïncideront jour pour jour avec le coup d’envoi du Tour de France 2022, prévu également au tout début du mois de juillet prochain, mais selon le premier responsable de la FAC, cette situation ne devrait pas influer négativement sur les Jeux, de quelque manière que ce soit. «Certes, plusieurs cyclistes d’élite français, italiens et espagnols vont privilégier le Tour de France, qui est le troisième évènement sportif le plus suivi à travers le monde, après les Jeux olympiques d’été et la Coupe du monde de football, mais ces pays possèdent tellement de bons cyclistes qu’ils pourront tous aligner des équipes redoutables à Oran», a-t-il appréhendé. «De plus, sur les 160 athlètes qui seront engagés dans les différentes épreuves des JM, seuls les trois premiers pourront prétendre à des médailles, faisant que la lutte sera vraiment féroce, pour éviter de se retrouver parmi les 157 cyclistes qui malgré tous leurs efforts devront rentrer chez eux bredouilles», a-t-il ajouté. Barbari a tenu à attirer l’attention également sur «les petits détails qui pourraient faire de grandes différences», comme la qualité du matériel et les prestations proposées par les mécaniciens.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img