19.9 C
Alger
lundi 27 mai 2024

Culture/Décès de l’artiste Seloua: Une grande perte pour l’art algérien

L’art algérien est en deuil depuis jeudi suite au décès de la grande chanteuse de hawzi et de variété algérienne, Saloua, des suites d’une longue maladie.

Par Abla Selles

Un grand nombre d’artistes, de fans et d’amis sont venu, hier, au Palais de la culture Moufid Zakaria pour assister à la cérémonie de recueillement sur la dépouille de la défunte et lui rendre un dernier hommage.

Fettouma Lemitti de son vrai nom, l’artiste a fait les beaux jours de la chanson algérienne dans les années 1970 et 1980. Apprécié par les mélomane de la musique algéroise en particulier, la défunte avait débuté sa carrière en 1952 à radio-Alger pour animer une émission destinée aux enfants avant de se rendre à Paris pour devenir l’animatrice de la première émission dédiée aux femmes arabes à la radio française.

Après sa rencontre avec le compositeur Lamraoui Missoum, elle enregistre son premier titre en 1962 « Lalla Amina » qui sera classé troisième des ventes de la célèbre maison de disque Pathé Marconi.

Sa voix d’exception et sa culture musicale lui permettront de se perfectionner et percer dans la chanson au lendemain de l’indépendance où elle a collaboré avec Mahboub Bati et Boudjemia Merzak qui deviendra son époux.

Elle est également connue pour avoir animé la première version de l’émission « Alhan oua Chabab » avec Maâti Bachir. Son talent dans l’interprétation du hawzi l’a imposé comme la digne héritière de Fadhila Dziria après son décès.

Attristée par le décès de Saloua, la ministre de la Culture et des Arts, Wafa Chaalal a affirmé que l’Algérie « perd une figure de proue l’art algérien ». Dans un message de condoléances adressé à la famille de la défunte et à la famille artistique algérienne, la ministre a exprimé ses sincères condoléances et sa profonde compassion suite à la disparition de l’artiste qui « a laissé un répertoire riche de belles œuvres artistiques ayant contribué à l’enrichissement du registre artistique national et lui a permis de drainer une large base populaire d’admirateurs ».

Les messages condoléances sont nombreux depuis jeudi sur les réseaux sociaux pour témoigner du talent de la défunte et lui rendre hommage. « Triste nouvelle. La grande chanteuse Saloua vient de nous quitter à l’âge de 86 ans. En cette douloureuse circonstance, nous présentons nos sincères condoléances à la famille et aux proches de la défunte. Paix à son âme. Puisse Dieu le tout puissant et miséricordieux accorder a la défunte sa sainte miséricorde et l’accueillir en son vaste Paradis » ont écrit les responsables du Festival de la chanson kabyle à Béjaïa.

A.S.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img