30.9 C
Alger
mardi 9 août 2022

CRISE SANITAIRE A MOSTAGANEM: Le wali durcit les mesures

  A Mostaganem, ces jours ci, à l’instar des autres wilayas du pays les taux de contamination au Covid-19 à Mostaganem inquiètent les autorités de la wilaya. Dès lors le wali de la wilaya Mr Aissa Boulahya a réuni ce mercredi  au niveau du cabinet la commission de sécurité en même temps  que la commission scientifique de suivi et d’évaluation de la pandémie. Il faut préciser que le variant  »Omicron » persiste et fait croître les contagions ce qui a fait réagir l’autorité de la wilaya afin de prendre les mesures adéquates pour casser la chaîne de transmission de la propagation du virus. Cette rencontre  est venue afin de réorganiser les moyens de lutte contre la menace car cette fois le variant s’est avéré fortement contaminant. Selon le rapport présenté à l’assistance par le Directeur de la Santé cette semaine le virus a atteint  282 sujets. Selon ce qu’avance le rapport, le virus a surtout touché les personnes de la tranche d’âge qui va de 16 à 62 ans. Cependant, faut-il souligner que les personnes âgées et les enfants n’ont pas été épargnés mais ces derniers à moindre impact. D’autre part les opérations de vaccination  dans la wilaya  ont touché 4587 sujets allant de la première à la seconde  dose et même la troisième. Au vu de cette préoccupante conjoncture, le wali a pris la décision de mettre en application le décret présidentiel relatif à l’instauration du  »pass vaccinal » . Pour rappel le gouvernement a adopté cette nouvelle  démarche, par l’institution du   »pass  »vaccinal, déjà mis en œuvre. Le wali le réinstaure   pour l’accès à certains espaces, lieux et édifices affectés à usage collectif ou accueillant du public où se déroulent les cérémonies, fêtes et manifestations d’ordre culturel, sportif ou festif. Afin d’assurer  la rigueur dans l’application du port du  »pass », une commission de suivi a été installée à cet effet. D’autre part cette commission se chargera de mener des campagnes de sensibilisation afin de  d’impulser les opérations de vaccination. L’objectif poursuivi par une telle décision c’est de prémunir la population de la menace de contagion étant donné que le vaccin est le seul rempart contre ce mal. Le rapport évoque aussi que 100% des personnes décédées n’étaient pas vaccinées. C’est pourquoi la sensibilisation  des citoyens pour se faire vacciner  à travers les médias et les réseaux sociaux doit s’amplifier Les instructions du wali vont plus loin  car il interdit les visites dans les services Covid des hôpitaux, il interdit les fils d’attente devant les guichets des administrations . Enfin des mesures responsables qu’il faut impérativement les appliquer. Le wali veille au grain afin d’éviter le recours aux mesures de restriction de la mobilité ou de suspension d’activités économiques, commerciales et sociales ou encore de confinement à domicile.

A Mostaganem le relâchement s’est presque généralisé et il fallait prendre le taureau par les cornes car durcir les mesures anti-covid  peut  paraître sévère mais il sera salutaire pour la santé des citoyens.

Lotfi Abdelmadjid

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img