5.9 C
Alger
dimanche 27 novembre 2022

Covid et variants à Béjaïa: Un rebond de contamination observé ces dernières semaines

Un rebond de cas de contamination au Covid et aux variants britannique et nigérian, entre autres, est enregistré ces derniers jours à Béjaïa. Des médecins ont lancé des appels à la vigilance et au respect des mesures barrières, dont la distanciation sociale et le port du masque facial de protection dans les lieux publics, entre autres les marchés, magasins, transports en commun.
On parle de plus en plus d’une troisième vague de contamination par cette pandémie. On en veut pour preuve le décès de deux personnes, dont une femme médecin le 13 du mois courant à El- Kseur, en l’occurrence le Dr S. Birem, enceinte de huit mois. Le CHU de Béjaïa avec ces deux structures hospitalières (Khéllil-Amrane et Frantz-Fanon) a enregistré 19 cas en deux semaines.
«La situation est de plus en plus inquiétante», dira Hafid Boudrahem, surveillant général au CHU de Béjaïa. Et d’ajouter : «Des cas sont quotidiennement enregistrés et la courbe de contamination a grimpé. on compte 19 cas depuis le début du mois d’avril, et deux à trois malades sont enregistrés chaque jour».
Un sujet est en réanimation, selon notre interlocuteur. Avec ces contaminations, l’ouverture d’un autre service dédié au Covid au CHU n’est pas à exclure, puisque des personnes ont été hospitalisées ces derniers jours au niveau du service des urgences. «Nous sommes inquiets par rapport au comportement des gens dehors. Un relâchement est observé ces dernières semaines, dont les foules qui convergent vers la foire, les grands marchés et les bus». «Nous avons entamé une campagne de sensibilisation des citoyens, notamment sur la nécessité de pendre leurs précautions pour éviter d’être contaminés par le virus». Le Dr Fatiha Rahmouni, infectiologue à l’hôpital Frantz-Fanon, lance un appel via une vidéo réalisée par la cellule de communication de la wilaya, à la vigilance et au respect des mesures préventives.
Elle a témoigné avec beaucoup d’émotion sur la contamination et le décès de son mari, le Dr Mendil. A Sidi-Aïch, 5 personnes ont été hospitalisées ces derniers jours. «Un rebond est enregistré depuis le 4 du mois en cours», selon la déclaration d’un responsable sur Radio Soummam. «Dans la journée du 22 avril, deux malades ont été enregistrés et le 21 avril un autre malade a été admis à l’hôpital», selon le même responsable, ajoutant que «deux personnes sont en exploration».
Pour rappel, «deux décès ont été enregistrés les 13 et 17 avril derniers à Sid-Aïch et Assif Al Hammam». Au niveau de l’EPH d’Amizour, pas moins de 21 sujets dont l’âge varie entre 50 et 70 ans, sont hospitalisés ces derniers jours dont une personne en réanimation.
armi ces cas, «il y a 7 sujets atteints par le variant britannique», a déclaré, hier, le directeur de l’hôpital sur la radio locale, appelant les citoyens à respecter les règles barrières tout en exprimant ses regrets par rapport au relâchement observé depuis plusieurs semaines.
Hocine Cherfa

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img