28.9 C
Alger
mardi 16 août 2022

Covid-19: Vaste élan de solidarité à Bouira pour la prise en charge des malades

Un vaste élan de solidarité s’est constitué depuis plusieurs jours à Bouira pour soutenir les efforts de lutte contre la pandémie de nouveau coronavirus avec le lancement de campagnes de collecte de dons pour l’acquisition de générateurs d’oxygène ainsi que le réaménagement de structures pour l’accueil des malades, a-t-on constaté. Au chef-lieu de la wialya, l’association «Bouira-Nostalgie» et celle de «Kafil El-Yatim» ainsi que des citoyens et des bienfaiteurs de la région ont réussi à collecter d’importantes sommes d’argent pour doter l’hôpital Mohamed-Boudiaf de la ville d’un générateur d’oxygène et pour répondre aux besoins des malades de Covid-19.
«La campagne de collecte est à son 6e jour. Nous l’avons lancée avec l’association Bouira-Nostalgie et l’opération se poursuit toujours. Jusqu’à présent, nous avons collecté près de 800 millions de centimes, sans compter les dons financiers reçus en euro», a expliqué à l’APS Rachid Guendouz, membre du bureau local de l’association Kafil El Yatim.
M. Guendouz a précisé qu’il s’agit d’une bonne initiative qui enregistre un fort engouement de citoyens et de bienfaiteurs pour la collecte de dons destinés à l’acquisition d’un générateur d’oxygène.
«Nous sommes déjà en contact avec des importateurs, et les démarches sont en cours pour cet achat», a-t-il dit. Des campagnes de collecte de dons sont aussi en cours à travers plusieurs communes notamment de l’est de Bouira, à l’image de Haizer, El Asnam, Bechloul, El Adjiba et M’chedallah ainsi que Chorfa. A Haizer, des citoyens ont pu collecter une importante somme d’argent estimée à plus de 3 milliards de centimes, selon le procès-verbal final signé par les membres d’une cellule de crise locale. «Ces dons sont destinés à mener des actions sur le terrain pour lutter contre la propagation du Covid-19 à Haizer, ainsi qu’à l’acquisition de concentrateurs d’oxygène et autres équipements médicaux afin d’aider les malades en cette période de crise», a fait savoir un membre de cette cellule de crise.
En outre, une dizaine de jeunes bénévoles ont engagé une opération de réaménagement de l’ancien service maternité à l’abandon depuis de longues années pour le transformer en une structure d’accueil et prise en charge des malades Covid-19.
«Les travaux de réaménagement sont achevés à plus de
85 % et cette structure pourra recevoir 25 patients pour la prise en charge médicale», a expliqué Ahmed, un des jeunes bénévoles locaux.
Par ailleurs, un confinement volontaire est toujours en vigueur dans la ville de Haizer à partir de 13h00. Tous les commerces et magasins étaient fermés samedi grâce à la conscience collective et au respect de ce confinement par les commerçants et par la population locale.
Ces mêmes mesures de prévention sont appliquées à travers d’autres villes comme Bouira, Bechloul et El Asnam, pour tenter de freiner la propagation du virus, qui a fait plusieurs dizaines de nouveaux cas ces derniers vingt jours.
Pour la situation sanitaire, elle connaît plutôt une légère régression du virus avec la baisse du nombre des contaminations enregistrées quotidiennement, selon le constat des services locaux de la santé.
Ali N.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img