20.9 C
Alger
vendredi 7 octobre 2022

Covid-19 Un comité de veille de la disponibilité de l’oxygène médical mis en place

Le ministère de l’Industrie pharmaceutique a annoncé, hier dans un communiqué, la mise en place d’un comité de veille et de suivi de la disponibilité de l’oxygène médical et l’approvisionnement des établissements hospitaliers, en coordination avec les secteurs concernés.
Ce comité a été mis en place à l’issue d’une réunion tenue lundi, et consacrée à l’élaboration d’un plan d’action en matière de production, de mutualisation des moyens et de disponibilité de l’oxygène médical pour l’approvisionnement des établissements hospitaliers, en riposte à la pandémie de Covid-19.
Présidée par le ministre de l’Industrie pharmaceutique, Abderrhamane Djamel Lotfi Benbahmed, la réunion a regroupé des cadres du secteur, ceux du ministère de l’Intérieur et des Collectivités locales et du ministère de la Santé, ainsi que les représentants des cinq producteurs d’oxygène médical actuellement opérationnels et qui sont : Linde Gas, Calgaz, Sidal, Ryanox et Aures Gaz.
Lors de cette rencontre, il a été convenu de la tenue d’une réunion hebdomadaire d’évaluation en présence de l’ensemble des intervenants pour le suivi et la mise en œuvre de cette opération et notamment l’évaluation de la production et de la mutualisation des moyens.
Le mode opératoire retenu est de mobiliser l’ensemble des moyens nationaux de production et de logistique pour assurer une disponibilité continue de l’oxygène médical au niveau des établissements hospitaliers, a expliqué le ministère. A cet effet, il a été convenu d’augmenter la capacité de production d’oxygène médical à travers l’apport de l’oxygène industriel après validation des services compétents de l’Agence nationale des produits pharmaceutiques pour un usage médical. Le communiqué a cité, dans ce cadre, l’exemple de l’entreprise Tosyali qui volontairement et bénévolement annonce une augmentation de la capacité de production de 50 000 litres/jour à 100 000 litres/jour.
De plus, il a été décidé la mutualisation des moyens logistiques de transport de l’oxygène médical pour assurer un approvisionnement continue et améliorer les délais de livraison des différentes structures hospitalières.
Il a été également convenu de la nécessité d’établir une cartographie comprenant l’implantation des sites hospitaliers utilisateurs, mentionnant la capacité de leurs cuves ainsi que les lieux d’implantation des producteurs à l’échelle nationale.
Selon le communiqué, le ministère de la Santé ne dispose pas actuellement de ce type de cartographie et exprime ses besoins globaux sans pouvoir préciser le détail de la capacité de stockage par wilaya et par établissement hospitalier. Une plateforme informatique (application) dédiée au suivi continu de la disponibilité de l’oxygène médical au niveau des établissements hospitaliers est en cours de finalisation par le ministère de l’Intérieur et des Collectivités locales qui a invité les opérateurs ainsi que le ministère de l’Industrie pharmaceutique à participer à sa finalisation, ajoute la même source.
H. N.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img