25.9 C
Alger
mardi 3 août 2021

Covid-19-Tunisie: Situation épidémiologique encore alarmante avec une 4e vague à l’horizon

«La situation épidémiologique en relation avec la propagation du nouveau coronavirus est toujours alarmante et exige encore le plus haut degré de la vigilance», a mis en garde, vendredi, Fayçal Ben Salah, directeur général de la santé au ministère tunisien de la Santé, cité par l’agence TAP.

Par Moncef H.

Dans une déclaration, Fayçal Ben Salah a argumenté ces craintes par l’enregistrement d’un taux de mortalité de plus de 50 cas par jour, en plus de la présence de plus de 600 patients en réanimation.
Il a expliqué que l’enregistrement d’une certaine amélioration de la situation sanitaire en général a, certes, atténué la pression mais cela «ne veut pas, toutefois, dire que le degré des risques n’est pas élevé».
D’après lui, les autorités sanitaires de son pays «se préparent actuellement à une quatrième vague de propagation du Covid-19 que la Tunisie pourrait traverser bientôt».
A noter que la Tunisie a réceptionné, ce vendredi, 256 000 nouvelles doses du vaccin Pfizer, dans le cadre de l’initiative Covax, supervisée par l’Organisation mondiale de la santé (OMS).
Avec ce quatrième lot, le nombre de doses attribuées à la Tunisie dépasse les 600 000 doses, dont 347 000 du vaccin américain Pfizer et 256 000 AstraZeneca.
«Les quantités de vaccins reçues par la Tunisie, dans le cadre de l’initiative Covax, ont permis de vacciner 3 % des Tunisiens (…) l’OMS espère que 20 % des Tunisiens soient vaccinés d’ici la fin de 2021», a déclaré le représentant de l’OMS, Yves Souteyrand, à cette occasion.
Pour le directeur général de la Santé, Fayçal Ben Salah, le vaccin contre le Covid-19 «permet une immunité d’une durée de 8 mois (…) des données scientifiques augurent d’une possibilité d’administrer une 3e dose».

62 nouveaux décès et 1 702 nouvelles contaminations en 24 heures
Pas moins de 62 nouveaux décès et 1 702 nouvelles contaminations par le coronavirus, sur un total de 6 049 analyses effectuées, ont été enregistrés en 24 heures en Tunisie, a fait savoir, vendredi soir, le ministère de la Santé.
Dans son bulletin quotidien sur la situation sanitaire dans le pays, le ministère a indiqué que le nombre de décès totalisés depuis l’apparition de l’épidémie en Tunisie a atteint 12 513 morts.
Le nombre total de guérisons s’est élevé à 299 771 cas après le rétablissement de 440 personnes. Selon la même source, le taux de positivité des tests Covid-19 a atteint 28,14 %.

Plus de 250 migrants interceptés en Méditerranée
La marine tunisienne et les gardes-côtes ont intercepté, dans la seule journée de vendredi, au moins 262 migrants qui tentaient de rallier clandestinement l’Europe à bord de plusieurs embarcations parties de Tunisie et de Libye, a indiqué le ministère de la Défense.
Un premier groupe de 158 personnes, des Tunisiens et des ressortissants de pays d’Afrique subsaharienne âgés – à l’exception de deux bébés – de 15 à 37 ans, a été ramené à terre, selon un communiqué du ministère. Ils étaient partis dans la nuit de jeudi à vendredi de Sidi Mansour (est), dans la région de Sfax, importante zone de départs clandestins vers l’Italie.
Le même jour, la marine a secouru 104 migrants âgés de 15 à 40 ans, de nationalités tunisienne, marocaine, soudanaise, égyptienne ou ghanéenne, qui étaient partis du port libyen de Zouara. Ils ont également été secourus au large de Sfax.
Le ministère tunisien de l’Intérieur avait, par ailleurs, fait état de l’arrestation la veille, dans plusieurs régions tunisiennes, de 219 personnes pour tentative d’émigration clandestine.
Certains étaient à bord de bateaux quand d’autres étaient soupçonnés d’avoir préparé leur départ.
Manque de perspectives, hausse du chômage en raison de la pandémie, crise politique qui s’éternise : les départs de Tunisie vers les côtes européennes ont atteint en 2020 un pic inédit depuis 2011.
Les traversées périlleuses en Méditerranée centrale, l’une des routes migratoires les plus meurtrières selon les Nations unies, ont également augmenté depuis la Libye voisine.
Plus de 13 350 personnes sont arrivées sur les côtes italiennes depuis janvier, soit trois fois plus qu’à la même époque en 2020, selon Rome. Parmi elles, 15 % sont de nationalité tunisienne, ce qui constitue la principale nationalité des arrivants par la mer.
Ces dernières semaines, une série de naufrages d’embarcations parties de Tunisie ou de Libye a fait des dizaines de morts.
Selon l’ONU, plus de 700 personnes ont péri depuis le début de l’année en Méditerranée.

Le président du Conseil présidentiel libyen en visite officielle en Tunisie
Le président du Conseil présidentiel libyen, Mohamed Al-Manfi, effectue une visite officielle en Tunisie, du 29 au 31 mai 2021, à l’invitation du Président Kaïs Saïed, a annoncé dans un communiqué la Présidence tunisienne.
Selon le communiqué rendu public jeudi sur la page facebook de la République tunisienne, «cette visite s’inscrit dans le cadre du renforcement des liens étroits et historiques de fraternité ainsi que des relations de partenariat entre les deux pays dans divers domaines».
La visite d’Al-Manfi sera également une occasion pour débattre des dossiers liés à la coopération bilatérale et discuter des moyens de la renforcer au niveau des aspirations des deux peuples frères, souligne le communiqué.
La visite du président du Conseil présidentiel libyen en Tunisie sera une occasion pour poursuivre les concertations se rapportant aux questions régionales et internationales d’intérêt commun, d’après la même source.
M. H.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img