26.9 C
Alger
mardi 28 juin 2022

Covid-19/Maroc: 2 356 nouveaux cas confirmés et 38 décès en 24 heures

Deux mille trois cent cinquante six nouveaux cas d’infection au coronavirus (Covid-19) et 1 942 guérisons ont été enregistrés au Maroc au cours des dernières 24 heures, a annoncé, jeudi, le ministère de la Santé.
Le nouveau bilan des cas confirmés porte à 110 099 le nombre de contaminations dans le pays depuis le premier cas signalé le 2 mars et à 90 186 celui des personnes totalement rétablies, soit un taux de guérison de 81,9 %, a précisé le ministère dans son bulletin quotidien de la covid-19.
Le nombre de décès est passé à 1 956 (+38), soit un taux de létalité de 1,8 %, selon la même source.

La Tunisie annonce 826 nouveaux cas confirmés et six décès supplémentaires
Le ministère tunisien de la Santé a annoncé jeudi avoir recensé 826 cas d’infection supplémentaires au nouveau coronavirus (Covid-19) et six décès de plus ces dernières 24 heures, a rapporté l’agence de presse TAP.
Quelque 3 988 analyses virologiques ont été effectuées, dont 20,7 % d’entre elles se sont avérées positives, pour un total de
212 620 tests de dépistage, dont 6,3 % de tests positifs, a précisé le ministère.
Dans son bilan épidémiologique quotidien, le ministère dit avoir recensé 13 305 cas d’infection confirmés depuis le 2 mars dernier, dont 180 décès. A ce jour, a-t-il ajouté, 248 patients atteints de Covid-19 sont hospitalisés, dont 74 en réanimation et 26 sous respiration artificielle.
Sur les 24 provinces du pays, désormais toutes en zone rouge (c’est-à-dire avec une moyenne supérieure à 50 cas positifs pour 100 000 habitants), la Tunisie compte actuellement 8 273 cas actifs, d’après la même source.

Libye : le nombre total de cas confirmés dépasse la barre des 30 000
Le Centre national de contrôle des maladies de la Libye a annoncé mercredi que 651 cas confirmés de Covid-19 avaient été signalés au cours des dernières 24 heures, portant le décompte national à 30 097, avec 16 430 guérisons et 469 décès.
Après la détection du premier cas en mars, les autorités libyennes ont fermé les frontières du pays, les écoles et les mosquées, interdisant les rassemblements publics et imposant un couvre-feu afin de réduire la transmission du virus.
R. M.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img