26.9 C
Alger
lundi 8 août 2022

Covid-19 : les ministres de la Santé et de l’Education appellent les personnels de l’Education à la vaccination

Les ministres de l’Education nationale et de la Santé, respectivement Abdelkrim Belabed et Abderrahmane Benbouzid, ont réitéré, hier, à l’occasion du lancement de la 4e campagne de vaccination contre Covid-19 au profit des personnels de l’Education nationale, leur appel aux travailleurs de ce secteur à la vaccination qui se veut «la seule issue» à la crise pandémique. Lors d’une visioconférence organisée au siège du ministère de l’Education nationale et co-présidée par les deux ministres, à l’occasion du lancement de la 4e campagne de vaccination au profit du secteur de l’Education, parallèlement à la suspension des cours (10 jours), M. Belabed a affirmé que cette campagne incite les directeurs de l’Education et de la Santé, à travers les différentes wilayas «à l’impératif» respect de la décision de suspension des cours, préconisant l’exploitation de cette conjoncture pour la révision et non pas pour les sorties et les rencontres dans les espaces publics. La conférence est une occasion propice pour donner des orientations et des instructions aux directeurs de l’Education, en prévision de cette 4e campagne de vaccination en faveur des enseignants, travailleurs et fonctionnaires administratifs, prévue de dimanche à jeudi, a souligné le ministre, exprimant sa conviction que la vaccination est «la seule issue» à la crise pandémique et le moyen de préserver la santé collective. Il a rappelé, dans ce sens, que les chiffres officiels démontrent que «les non-vaccinés» représentaient les taux les plus importants d’atteinte au virus et présentaient les formes les plus sévères de la maladie, voire des complications menant parfois au décès, annonçant que son secteur «profitera de cet arrêt des cours pour la désinfection des différents établissements éducatifs et partant, assurer les meilleures conditions sanitaires à nos enfants lors de la reprise des cours». M. Belabed s’est félicité, par la même occasion, de la coopération avec le secteur de la Santé qui a mobilisé les staffs médicaux au niveau des établissements éducatifs afin d’assurer les différentes opérations de vaccination depuis le début de l’année scolaire. Le ministre de la Santé a, pour sa part, qualifié la vague de contaminations au Covid-19 de «très sévère» sur les élèves, relevant que son secteur «travaille en étroite coordination avec le secteur de l’Education pour apporter les recommandations nécessaires aux concernés à travers les wilayas du pays en vue de faire réussir la campagne de vaccination au profit des personnels de l’Education et partant, protéger nos enfants et toute la société». Insistant sur l’importance «majeure» de la vaccination qui «contribue à la réduction des complications graves du virus», M. Benbouzid s’est référé à certaines données que détient son secteur, indiquant que «8 sur un total de 10 cas hospitalisés sont non vaccinés et il en va de même pour les cas en réanimation qui représentent un taux de 96 % ainsi que ceux en soins intensifs à 100 %». «En tant que parents et éducateurs, nous sommes responsables de la santé de nos enfants que nous devons protéger», a-t-il soutenu. Le ministre de l’Education nationale avait exprimé récemment, à l’issue de sa réunion avec les représentants des associations des parents d’élèves, son insatisfaction quant au taux de vaccination dans son secteur qui a touché pour le moment 33 % seulement des travailleurs.
Siham B.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img