26.9 C
Alger
lundi 26 septembre 2022

Covid-19: Les Etats-Unis signalent 80 000 cas hebdomadaires chez les enfants

Aux Etats-Unis, quelque 80 000 nouveaux cas de Covid-19 ont été signalés chez les enfants pour la semaine se terminant le 18 août, selon le dernier rapport de l’Académie américaine de pédiatrie (AAP) et de l’Association des hôpitaux pour enfants.
Selon le rapport, près de 14,4 millions d’enfants auraient été testés positifs au Covid-19 depuis le début de la pandémie. Environ 6,5 millions de ces cas ont été enregistrés en 2022, dont plus de 358 000 au cours des quatre dernières semaines, selon le rapport.
Depuis le début de la pandémie, les enfants ont représenté 18,4 % du total des cas cumulés aux Etats-Unis, selon l’AAP. Il est urgent de collecter davantage de données spécifiques à l’âge pour évaluer la gravité de la maladie causée par les nouvelles variantes, mais aussi les effets potentiels à plus long terme, a indiqué l’AAP. «Il est important de reconnaître les effets immédiats de la pandémie sur la santé des enfants. Mais il est encore plus important d’identifier et de traiter son impact durable sur le bien-être physique, mental et social de cette génération d’enfants et de jeunes», a ajouté l’AAP.

La moitié des adultes éligibles ont reçu une injection de rappel du vaccin
Aux Etats-Unis, à peine la moitié des adultes éligibles à un rappel vaccinal contre le Covid-19 ont reçu une injection de rappel, et seulement 34 % des adultes âgés de 50 ans et plus ont reçu une deuxième dose de rappel, selon les dernières données du Centre américain de contrôle et de prévention des maladies (CDC).
Environ 77 % des adultes de plus de 18 ans ont été primo-vaccinés à ce stade. Cependant, 49,9 % de la population éligible n’a pas encore reçu de dose de rappel, selon un rapport du CDC publié vendredi.
Dans l’ensemble, environ 262,6 millions de personnes, soit 79,1 % de la population américaine, ont reçu au moins une dose de vaccin.
Environ 223,9 millions de personnes, soit 67,4 % de la population, ont été entièrement vaccinées, selon les données du CDC.
L’efficacité des vaccins peut diminuer avec le temps, mais les rappels permettent de rétablir une protection optimale, y compris contre les formes graves du Covid-19, a déclaré le CDC.
Le système de suivi du CDC montre qu’en juin 2022, les personnes âgées de 50 ans et plus ayant reçu deux doses de rappel étaient 14 fois moins susceptibles de mourir du Covid-19 que les personnes non vaccinées du même âge, et trois fois moins susceptibles de mourir que les personnes vaccinées du même âge n’ayant reçu qu’une dose de rappel.
A. O.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img