25.9 C
Alger
mardi 3 août 2021

Covid-19: Des associations caritatives en rang uni pour soutenir l’effort national de solidarité

Tout au long de la crise sanitaire induite par le coronavirus, des associations caritatives et des organisations de la société civile se sont positionnées en rang uni pour soutenir l’effort national de solidarité en jouant un rôle primordial en matière de sensibilisation et d’aides, proposant dans ce sens la mise en place d’un mécanisme national pour l’organisation de l’action de solidarité.
En effet, nombreuses sont les associations caritatives et les organisations de la société civile à avoir adhérer à l’élan national de solidarité aux côtés de divers secteurs et entreprises pour porter assistance à travers des initiatives au profit des catégories vulnérables, la collecte des dons, la distribution de denrées alimentaires et des produits d’hygiène et des moyens de prévention et la mise en place de caravanes de sensibilisation sur l’ensemble du territoire national.
Soucieuses de participer efficacement à l’effort national de solidarité, certaines associations ont suspendu, temporairement, leurs activités principales pour se consacrer au volontariat, à l’action caritative et à la sensibilisation dans le cadre de la crise sanitaire que traverse le pays.
Dans ce cadre, les Scouts musulmans algériens (SMA) n’ont pas hésité à transformer leurs locaux en centres de collecte des aides alimentaires et moyens de prévention à distribuer en plus de l’initiation de campagnes de sensibilisation.
Favorablement accueillie par la société civile, l’initiative des SMA de mettre ses locaux au service au service de l’intérêt général est venue «unifier les efforts et renforcer la coopération» en matière de lutte contre l’épidémie.
Pour sa part, le Croissant-Rouge algérien (CRA) a mis en place un plan d’urgence adapté à la situation, portant sur l’ouverture d’ateliers de confection de masques de protection, le lancement de campagnes de désinfection à l’échelle nationale, l’organisation de caravanes de solidarité pour la distribution de denrées alimentaires et de produits d’hygiène, outre la fourniture d’équipements de protection médicale aux hôpitaux.
De son côté, l’association YUV (Union de la jeunesse pour le bénévolat) a tenu à être au premier rang dans les efforts visant à endiguer l’expansion du coronavirus, en menant des actions de solidarité et en mettant à disposition des moyens de prévention au niveau de ses bureaux de wilayas partout sur le territoire national.

Appel à la création d’une instance nationale pour l’organisation de l’action caritative
Plusieurs associations appellent à la mise en place d’un mécanisme pour l’organisation de l’action caritative et des initiatives du bénévolat initiées par la société civile.
A ce propos, le président de l’association El Wafaa pour la solidarité nationale, Nouar Zedam, a proposé, dans une déclaration à l’APS, «la création d’une instance gouvernementale en vue de promouvoir, encourager et soutenir l’action caritative et la hisser à un haut niveau de transparence».
L’objectif, a-t-il précisé, est de définir les critères, vulgariser la culture du bénévolat et mettre en place des canaux de coopération entre les acteurs en la matière pour la coordination des efforts.
L’association El Wafaa, qui s’est illustrée dès l’apparition de la pandémie, a organisé une cinquantaine de sorties de sensibilisation, en sus des campagnes de désinfection. Elle a également distribué près de 90 000 bavettes ainsi que des aides au niveau des zones d’ombre en premier lieu.
Dans le même cadre, l’association «Kafil El-yatim» a mobilisé, au titre de son adhésion à l’élan national de solidarité, tout son potentiel humain et matériel au service de la lutte contre le Covid-19. Elle a distribué, à cet effet, plus de 800 000 bavettes ainsi que des produits désinfectants et des moyens de prévention, et organisé des actions de sensibilisation et des campagnes de désinfection.
La Fédération algérienne des personnes handicapées (Faph), qui compte 1 350 adhérents à travers 25 bureaux de wilaya, a également mené plusieurs actions de bénévolat, dans le cadre de l’effort national de lutte contre le Covid-19, ainsi que des sorties de sensibilisation et la distribution de 1 000 paniers de denrées alimentaires au profits de chefs de famille handicapés, notamment dans les zones d’ombre.
De son côté, la Fondation «Ness El-khir» a mis en place une cellule baptisée «Ness El-khir urgences» spécialement dédiée à la situation sanitaire exceptionnelle. Plusieurs actions de sensibilisation et de bénévolat ont été ainsi organisées, notamment dans les régions reculées.
Pour l’optimisation de l’action caritative, la fondation a appelé à la mise en place d’une plateforme numérique propre à la société civile et d’un guide de gestion des associations ainsi que la consécration de centres de formation au profit des associations et des organisations de la société civile.
Fatah B.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img