23.9 C
Alger
dimanche 25 septembre 2022

Covid-19: Benbouzid appelle à une reprise des activités hospitalières

Le ministre de la Santé, Abderrahmane Benbouzid, a plaidé pour la reprise progressive d’une activité hospitalière normale après l’amélioration de la situation pandémique (Covid-19) observée à l’échelle nationale depuis le 25 janvier dernier, a indiqué, hier, un communiqué du ministère. Lors de sa réunion avec les directeurs de santé des wilayas par visioconférence, M. Benbouzid a souligné «l’importance pour les hôpitaux de reprendre progressivement leur activité normale au service du citoyen, notamment les interventions chirurgicales ayant connu un certain retard en raison de la pandémie, et ce, à la faveur de l’amélioration de la situation pandémique observée à l’échelle nationale depuis le 25 janvier dernier». Le ministre a salué, dans ce sens, les efforts consentis par les personnels de la santé parmi les staffs médicaux, les gestionnaires, cadres et personnel de l’administration centrale, exprimant «sa satisfaction de la stabilité actuelle de la situation pandémique», qui se veut, selon lui, le fruit de «la coordination et de la mobilisation collective de tous les acteurs du secteur de la Santé pour éviter à l’Algérie une quatrième vague de ce virus dangereux». Le responsable a insisté, en outre, sur «l’importance de maintenir un haut niveau de vigilance et de reconduire les mesures de protection et de prévention, en sus de garantir un stock suffisant de médicaments, de moyens de protection et de lits», assurant «la disponibilité de l’oxygène et des médicaments sauf pour certains cas isolés qui ont été pris en charge». Le ministre est revenu, lors de cette réunion qui s’inscrit dans le cadre des rencontres hebdomadaires d’évaluation relatives à la situation épidémiologique du coronavirus, sur les services des urgences qui bénéficient d’une priorité absolue, s’agissant des programmes de réhabilitation programmés, compte tenu de l’importance de ces services et de la nécessité de leur alignement sur les normes internationales. Dans le cadre de cette démarche, le ministre a souligné la «nécessité pour le service des urgences médicales de fournir diverses spécialités qui servent le patient et facilitent sa prise en charge», citant les deux nouveaux services inaugurés jeudi dernier au niveau d’Alger (Centre hospito-universitaire Mustapha-Pacha et l’Etablissement hospitalier spécialisé-EHS Salim-Zemirli) et qui «doivent – selon le ministre – fournir les meilleures prestations de santé aux patients en utilisant les équipements modernes qui leur ont été fournis». Au cours de cette rencontre, le ministre a révélé le renforcement de l’hôpital de Beni Messous et de l’EHS El-Hadi- Flici d’El-Kettar avec deux nouveaux services d’anesthésie et de réanimation, rappelant par la même occasion la levée du gel sur les projets du secteur suspendus, et qui «devront être réalisés dans le respect de la priorité et des délais fixés selon les exigences de chaque wilaya».

Hania Y.

Article récent

Le 25 Septembre 2022

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img