27.9 C
Alger
mardi 28 septembre 2021

Covid-19: 30 % des Tunisiens ont acquis une immunité naturelle

Le ministre tunisien de la Santé, Faouzi Mehdi, a révélé, mardi, que le taux général de contamination au Covid-19 était de 203 cas pour 100 000 habitants dans le pays et que, selon une étude effectuée par son ministère, 30 % des Tunisiens avaient acquis désormais une immunité naturelle contre le nouveau coronavirus.

Par Moncef G.

Le ministre a fait ces remarques lors d’une conférence de presse à Tunis, ajoutant que les habitants des régions tunisiennes les plus touchées par le virus avaient néanmoins une immunité plus faible.
M. Mehdi a indiqué que le nombre de lits à oxygène et le nombre de lits de convalescence du pays avaient été augmentés du 6 au 21 juin, pour atteindre respectivement 2 431 et 457. Pour rappel, en septembre 2020, le nombre de lits à oxygène était à 450 et le nombre de lits de convalescence 90.
Durant les dernières 24 heures, le ministère tunisien de la Santé a signalé 2 345 nouvelles infections au Covid-19 et 105 décès supplémentaires liés à la maladie, portant le nombre cumulé de cas confirmés dans le pays à 387 773 et le nombre total de décès à 14 223.

105 nouveaux décès et 2 345 nouvelles contaminations en 24 heures
Pas moins de 105 nouveaux décès et 2 345 nouvelles contaminations par le coronavirus ont été enregistrés en 24 heures, a indiqué le ministère tunisien de la Santé, mardi, dans un communiqué.
Le nombre des décès s’élève ainsi à 14 223 cas depuis l’apparition de la pandémie jusqu’à la date du 21 juin courant.
Le ministère de la Santé a précisé que le taux des tests positifs a atteint 31.63 % en date du 21 juin, suite à la réalisation de 7 414 analyses effectuées.
Le nombre total des malades pris en charge est de l’ordre de 2 805, dont 2 457 dans le secteur public et 348 dans le secteur privé. Le nombre total des malades hospitalisés dans les hôpitaux et les cliniques privées est de 18 372 personnes.
Il s’agit également de 496 malades admis dans les services de soins intensifs dans les deux secteurs, public et privé, et 115 malades sont sous respirateurs artificiels.

Situation sanitaire «très critique» à Béja
La situation sanitaire est «très critique» dans le gouvernorat tunisien de Béja en raison d’une hausse des cas de Covid dans cette région confinée jusqu’au 27 juin, a indiqué, mardi, un responsable local.
Dimanche, le gouvernement a annoncé avoir décrété un nouveau confinement général dans quatre régions – Béja (nord-ouest), Siliana, Zaghouan (nord) et Kairouan (centre) – où le taux de contamination dépasse les 0,4 %.
Les gouvernorats seront confinés jusqu’au 27 juin, alors que les hôpitaux peinent à soigner les cas les plus graves dans certaines zones du pays.
«A Béja, nous avons enregistré 600 et même 700 contaminations pour 100 000 habitants. Cela nous met dans une situation très critique puisque notre système de santé est très fragile», a déclaré Dr Elyes Ammar, directeur régional de la santé dans le gouvernorat. «On a augmenté notre capacité de lits avec oxygène à 80 lits. Presque tout l’hôpital (du gouvernorat) est reconverti en service Covid», a-t-il ajouté.
Le ministre de la Santé, Faouzi Mahdi, a affirmé qu’un hôpital de campagne serait installé dans la région pour aider les autres cliniques et établissements de santé. Après le confinement, les forces de sécurité ont renforcé le contrôle de l’entrée principale de Béja, où la majorité des magasins, des administrations, des commerces et des marchés ont fermé leurs portes, selon un correspondant de l’AFP sur place. «Nous sommes à bout de souffle puisqu’il y a beaucoup (de personnels soignants) qui sont sur le burn-out (…) Beaucoup de médecins n’en peuvent plus (…)», a ajouté M. Ammar.
M. G.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img