18.9 C
Alger
mercredi 29 juin 2022

Cour d’Alger: Récupération du navire détourné «Imedghassen» et placement du principal accusé en détention provisoire

Le procureur général près la cour d’Alger, Mourad Sid Ahmed, a annoncé, dimanche, la récupération du navire «Imedghassen», détourné à l’étranger, alors qu’il faisait l’objet d’une saisie judiciaire dans le cadre d’une enquête dans une affaire de corruption, ainsi que le placement sous mandat de dépôt du principal mis en cause, et sous contrôle judiciaire d’un autre mis en cause.
Lors d’une conférence de presse consacrée à la présentation des détails de l’affaire du navire «Imedghassen», M. Sid Ahmed a précisé qu’il s’agissait là d’une affaire de «récupération des biens et avoirs issus des affaires de corruption», affirmant que «cette affaire, largement relayée sur les réseaux sociaux, fait l’objet de suivi par les hautes autorités du pays».
Le procureur général a indiqué que «la valeur de ce navire est de 18 millions de dollars et faisait l’objet de saisie suite à une enquête judiciaire dans une affaire de corruption, et voilà que l’affréteur le détourne vers l’étranger, d’où sa saisie dans un port étranger». Les auteurs de ces actes ont été poursuivis pour «recel d’avoirs criminels issus d’affaires de corruption et de blanchiment d’argent», a fait savoir le procureur général qui a ajouté qu’«en date du 23 janvier 2022, le juge d’instruction a ouvert une enquête sur l’affaire, suite à quoi le principal accusé qui est un directeur d’une société privée, a été placé en détention provisoire, alors qu’un autre accusé a été mis sous contrôle judiciaire». Après une série de contentieux commerciaux et de poursuites pénales, «ces efforts ont été couronnés par la récupération du navire qui a accosté dimanche au port d’Alger».
Slim O.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img