15.9 C
Alger
lundi 20 mai 2024

Coupe de la Confédération/USMA 2-Rivers United 0 Kanou qualifie les «Rouge et Noir»

L’USM Alger a pu se qualifier au dernier carré de la Coupe de la Confédération africaine de football (CAF) après son succès inespéré face à la formation nigériane de Rivers United (2-0), dimanche soir, pour le compte des quarts de finale retour disputés au stade 5-Juillet (Alger).

Par Mahfoud M.

Après un match aller qui s’est terminé sur une défaite de 1 à 0, les Algérois étaient dans l’obligation d’inscrire au moins deux buts, sans en encaisser, pour pouvoir passer en demi-finale. Une mission très difficile pour l’entraîneur espagnol Juan Carlos Garrido qui a mis en place un schéma tactique orienté vers l’attaque et un milieu de terrain bien étoffé. Après un début de match très poussé et un pressing très haut sur la défense adverse, les Usmistes ont eu la possibilité d’inscrire au moins deux buts dans les dix premières minutes de jeu, si ce n’est cette excellente prestation du gardien des Rivers United, Akande, qui a empêché à plusieurs reprises l’ouverture du score pour les «Rouge et Noir». La première véritable action dangereuse survient à la 27e minute de jeu, suite à un tir bien botté par l’ailier droit Bacha, mais bien capté une première fois par le gardien adverse, puis une deuxième fois sur une récupération de Djahnit, une occasion très nette d’ouvrir le score pour les coéquipiers du milieu de terrain Boukhenchouche. Face à une équipe nigériane très bien placée en défense, mais avec des contre-attaques qui ont mis la défense usmsite en difficulté à deux reprises, les coéquipiers du capitaine Belaid ont eu du mal à trouver une ouverture qui leur permettrait d’inscrire ce premier but libérateur qui donnerait aux «Rouge et Noir» la possibilité de gérer sereinement le reste de la rencontre. Les actions se succèdent et sur un centre de l’ailier gauche Nabil Lamara, l’attaquant Malien Kanou surgit en milieu de la défense nigériane et avec son pied droit met le ballon dans la cage adverse (37e), une minute très symbolique pour les Usmistes puisqu’elle coïncide avec l’année de la naissance du club algérois. A partir de ce moment-là, les Rouge et Noir se sont libérés et ont commencé à gérer le match à leur façon, mais sans pour autant créer de nouvelles occasions pour inscrire le deuxième but, synonyme d’une qualification aux demi-finales. Au retour des vestiaires, les Usmistes se sont montrés plus dangereux en allant presser très haut la défense nigériane regroupée autour de son gardien Akande, le meilleur élément dans l’échiquier de l’entraîneur nigérian Stanley Eguma. Les actions se multiplient du côté des Algérois, mais sans pour autant arriver à aggraver la marque, bien au contraire c’est les Nigérians qui ont failli égaliser par l’intermédiaire de Okpe (73e), mais la transversale a sauvé la cage du gardien Benbot. Dans le dernier quart d’heure, le coach Juan Carlos Garrido a procédé à quatre changements dans l’objectif de créer plus de supériorité numérique à l’attaque usmsite. Suite à ces changements gagnants, l’attaquant Kanou a profité d’une faille dans la défense nigériane pour ajouter le deuxième but libérateur (74e), synonyme d’une qualification à la demi-finale de la Coupe de la Confédération africaine. Les Rouge et Noir affronteront en demi-finale le vainqueur de la confrontation entre les Libyens d’Abu Salim et le RS Berkane.

M. M.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img