16.9 C
Alger
mercredi 22 mai 2024

Coupe de la Confédération (1/4 de finale – aller) Rivers United-USMA (1-0) Les «Rouge et Noir» gardent espoir

L’USM Alger, encore en course en Coupe de la Confédération de football de la CAF, compétition qu’elle a remportée la saison dernière, a perdu sur la plus petite des marges face aux Nigérians de Rivers United 1-0, dimanche après-midi au stade international Godswill-Akpabio, en quarts de finale (aller) de l’épreuve continentale et garde intactes ses chances de qualification au dernier carré.

Par Mahfoud M.
Les locaux ont entamé le match avec des intentions offensives dans l’objectif de porter le danger dans la défense algéroise. Le pressing exercé par Rivers United a fini par porter ses fruits avec un premier but intervenu à la 10′. Sur un corner, Augustine Okejepha est parvenu à ouvrir le score d’un tir puissant à l’entrée de la surface qui n’a laissé aucune chance au portier Benbot. La réaction du club de Soustara n’a pas été au rendez-vous, puisqu’il a continué à subir, sachant que l’équipe nigériane aurait pu corser l’addition à plusieurs reprises, à l’image de la tentative d’Ukeme Williams (21e) qui a trouvé Benbot à la parade. Rivers United a failli inscrire un second but, mais la reprise de la tête d’Abubakar Adamu (43e) a touché le poteau gauche. Procédant par des contres, les coéquipiers du capitaine Saâdi Redouani ont manqué terriblement d’idées sur le plan offensif, ce qui a permis aux locaux de gérer la première période à leur profit. Au retour des vestiaires, l’USMA s’est montrée impuissante devant les offensives à répétition du club nigérian, ce qui a poussé l’entraîneur espagnol Juan Carlos Garrido à apporter plus de fraîcheur en incorporant à l’heure de jeu deux joueurs à la fois : le milieu offensif Brahim Benzaza et l’attaquant Ismaïl Belkacemi. Deux changements judicieux qui ont permis au tenant du trophée de monter d’un cran et commencé à menacer le portier de Rivers United Abidoun Akande. L’USMA s’est offert une belle opportunité d’égaliser grâce à l’attaquant malien Abdoulaye Kanou, dont le tir a raté de peu le cadre (75e). Sentant qu’il y avait un bon coup à jouer, Garrido a incorporé deux autres attaquants, à savoir Khaled Bousseliou (79e) et Sekou Konate (80e), jouant ainsi le tout pour le tout. Côté nigérian, les joueurs de l’entraîneur Stanley Eguma ont continué à presser, mais l’USMA a résisté jusqu’au sifflet final de l’arbitre rwandais Samuel Uwikunda. La seconde manche se jouera le dimanche 7 avril prochain au stade olympique 5-Juillet (22h00). En cas de qualification, l’USMA affrontera en demi-finale le vainqueur de la double confrontation entre Abu Salim et le RS Berkane. Le match aller se jouera à Alger et le retour en déplacement.

M. M.

Article récent

le jour

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img