26.9 C
Alger
mardi 16 août 2022

Coupe arabe de la Fifa / Quarts de finale – Algérie-Maroc (2-2/5-3 aux TAB) Les Verts l’ont fait et passent en demies

L’équipe nationale a réussi à décrocher son billet pour le dernier carré et rejoindre donc ses homologues tunisienne, égyptienne et qatarie qui composent ce plateau royal de la Coupe arabe 2021 de la Fifa. La rencontre qui l’avait opposée au Maroc lors des quarts de finale, samedi soir au stade de Doha, s’est soldée par un nul (2-2) après prolongations. Les Verts se sont imposés aux tirs au but (5-3).

Par Mahfoud M. 

Les cinq tireurs algériens, respectivement Belaïli, Bendebka, Bedrane, Benayada et Tougaï, ont tous transformé leurs penalties, alors que du côté marocain, seuls Rahimi, Benoun et Jabrane y étaient parvenus. Le quatrième tireur, El Berkaoui, avait raté le sien, devant un excellent M’Bolhi, ayant gardé la main ferme après avoir choisi le bon côté. Dans l’ensemble, ce derby maghrébin a été plus où moins équilibré, avec deux adversaires qui se rendaient pratiquement coup pour coup, en se basant chacun sur ses points forts. Si les Algériens ont compté essentiellement sur les qualités techniques des Brahimi et Belaïli pour développer un jeu court et créer le danger par des débordements sur les ailes, les Marocains, eux, ont privilégié les balles arrêtées, qui étaient de loin leur point fort. D’ailleurs, les deux buts marocains sont venus sur des coups francs indirects, bien bottés à destination de Nahiri (64′) et Benoun (110′). Deux réalisations inscrites quasi immédiatement après celles de l’Algérie, respectivement par Brahimi sur pénalty à la 62′ et Belaïli d’un superbe tir des 40 mètres (101′). Les Verts ont, en effet, mené deux fois dans ce match, avant de se faire rejoindre au score : 1-1, puis 2-2, pour se voir finalement obligés de jouer leur qualification aux tirs au but. Dans cet exercice, la chance a fini par sourire aux Algériens, qui croiseront le Qatar en demi-finale prévue le mercredi 15 décembre courant (20h00) au stade Al-Thumama, alors que dans l’autre demi-finale, prévue le même jour à 16h00, la Tunisie sera opposée à l’Egypte, au stade Ras Abu Aboud. La Tunisie s’est qualifiée vendredi contre Oman (2-1), soit le même jour que le pays organisateur, le Qatar, qui avait facilement dominé les Emirats arabes unis (5-0). Les poulains de Bougherra auront deux jours pour préparer ce match difficile devant le pays organisateur.

M. M.

Impressions :

Bougherra : «Tout d’abord, je tiens à féliciter l’ensemble des joueurs, y compris ceux qui n’ont pas joué, car c’est la victoire de tout le groupe, incluant ceux qui y ont participé de loin. Comme on pouvait s’y attendre, le match a été très difficile, car nous avons affronté une bonne équipe marocaine, qui a été particulièrement adroite sur les balles arrêtées. On aurait préféré en finir avant la fin du temps réglementaire, pour éviter une débauche d’énergie supplémentaire, mais le hasard a voulu que notre qualification se joue aux tirs au but. Concernant la demi-finale, je pense que ce sera aussi un match difficile, surtout que nous serons opposés au pays organisateur, qui sera chez lui et devant son public. Mais on va essayer de bien préparer ce match, et que le meilleur gagne !».

Youcef Belaïli : «Nous avons réalisé un bon match, contre une bonne équipe marocaine qui nous a posé de très gros problèmes, particulièrement sur les balles arrêtées.
Cela dit, et même s’ils sont revenus deux fois au score, nous avons gardé la tête froide. C’est ce qui nous a d’ailleurs permis de bien négocier la série de tirs au but et de passer au prochain tour. Je suis heureux d’avoir contribué à cette qualification en marquant un but et un pénalty. A présent, on va savourer cette qualification avant de penser à la demi-finale contre le Qatar».

Houcine Ammouta (Maroc) : «Notre équipe n’a pas eu le même rendement que lors des matchs précédents.
Nous n’étions qu’à 50 % de notre réel potentiel. Je ne sais pas ce qui a empêché mes joueurs d’évoluer avec la réelle valeur.
Peut-être que cette crispation était due à la pression qui a entouré le match. Certes, nous sommes revenus deux fois au score, mais si nous avions mieux joué, nous aurions pu prétendre à la qualification. En tout cas, félicitations pour l’Algérie, et bonne chance pour la suite».

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img