19.9 C
Alger
lundi 3 octobre 2022

Coopération: Les ministres du Tourisme et de l’Habitat reçoivent une délégation d’hommes d’affaires qataris

Le ministre du Tourisme et de l’Artisanat, Yacine Hamadi, et le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, Mohamed Tarek Belaribi, ont reçu une délégation d’hommes d’affaires qataris conduite par le président du Conseil d’administration de la Ligue des affaires qatarie, Cheikh Faiçal Bin Qassim Al-Thani, a indiqué, mardi, un communiqué du ministère du Tourisme.

Par Salem K.

Cette rencontre, tenue au siège du ministère du Tourisme, a été l’occasion de présenter des exposés sur les opportunités d’investissement touristique et hôtelier ainsi que les éventuels partenariats à établir dans le domaine de la gestion touristique et des stations thermales au niveau de plusieurs wilayas, notamment dans le Sud, note la même source. Cette rencontre, à laquelle a pris part l’ambassadeur de l’Etat du Qatar en Algérie, a également été l’occasion de passer en revue les relations fortes liant les deux pays, suite à quoi «les deux parties ont réitéré leur détermination à renforcer et intensifier leurs efforts de telle sorte à promouvoir les relations de partenariat et de coopération, mais également à concrétiser les objectifs communs au mieux des intérêts des deux pays». La délégation qatarie avait entamé une visite de travail en Algérie dans le cadre du Conseil d’affaires algéro-qatari, afin de concrétiser de véritables partenariats entre les deux pays, notamment dans les secteurs du Tourisme, de l’Artisanat, de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, au diapason de la nouvelle vision des hautes autorités des deux pays.Une vision portant sur la mise en place d’un partenariat fort à l’ombre des défis communs prometteurs, particulièrement après la visite effectuée, en février 2022, par le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, à l’Etat du Qatar.

Conseil d’affaires algéro-qatari : agir pour renforcer le partenariat dans les secteurs stratégiques
Les opérateurs économiques algériens et qataris, réunis mardi à Alger, lors de la 2e session du Conseil d’affaires algéro-qatari, ont souligné l’importance d’agir pour renforcer le partenariat dans les secteurs stratégiques et augmenter le volume des échanges commerciaux entre les deux pays.
Mettant en avant les changements opérés en Algérie sous l’impulsion du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, notamment en matière de renouveau économique et d’amélioration de gouvernance financière, favorable à l’investissement, le président du Conseil des hommes d’affaires algéro-qatar, Kamel Moula, a indiqué qu’il appartient aux entreprises des deux pays d’«agir pour renforcer le partenariat dans les secteurs stratégiques et augmenter le volume des échanges commerciaux».
A ce titre, il a mis en exergue le projet de la loi relatif à l’investissement, assurant que celui-ci pose «un cadre adapté et stable pour développer une économie productrice de richesses», soulignant que «les défis de la sécurité alimentaire, sanitaire et énergétique doivent être relevés».
M. Moula a, dans ce sens, indiqué que «le développement de l’agriculture pour répondre aux enjeux de la modernisation, le confortement de l’industrie pharmaceutique, et la consolidation de l’industrie touristique, sont autant de créneaux d’investissement qui permettent aux deux pays d’approfondir leur coopération».
Pour sa part, le président du Conseil d’administration de la ligue des hommes d’affaires qataris, Cheikh Faycal Ben Kassem Al Thani, a affiché la volonté de son pays pour œuvrer à concrétiser des partenariats bilatéraux, assurant que «toutes les conditions sont réunies pour renforcer la coopération bilatérale».Dans cette optique, Cheikh Faycal Ben Kassem Al Thani a indiqué ambitionner de concrétiser des partenariats avec des opérateurs économiques algériens, particulièrement dans le secteur de l’Agriculture, soulignant l’impératif de travailler en commun «pour assurer une sécurité alimentaire et se mettre à l’abri des répercussions des conjonctures internationales».
Aussi, a-t-il ajouté, «les deux parties recensent des compétences dans divers domaines qu’il faut exploiter au service de la consolidation des relations bilatérales dans les domaines économique, commercial et celui de l’investissement».
Lors du point de presse, tenu à l’issue de cette réunion, l’ambassadeur du Qatar en Algérie, Abdelaziz Ali Al Naama, a valorisé les rencontres qu’il a eues avec les ministres algériens du Commerce et de la Promotion de l’investissements et celui de l’Agriculture et du Développement rural.
Il a ajouté que les opérateurs économiques algériens et qataris ont «un rôle important» à jouer pour assurer la sécurité alimentaire des deux pays.
L’ambassadeur du Qatar en Algérie a, en outre, affirmé que les relations entre les deux pays ont franchi «un pas solide» vers un avenir meilleur en concrétisation de la vision des dirigeants des deux pays, le président de la République, Abdelmadjid Tebboune et l’émir du Qatar, Cheikh Tamim Ben Hamad Al Thani.
Le président de la Chambre algérienne de commerce et d’industrie (Caci), Tayeb Chebab, a pour sa part exprimé la volonté de mettre en place «un partenariat durable et des investissements à valeur ajoutée pour les deux parties».
Au cours des débats, des opérateurs algériens ont exprimé leur souhait de conclure des partenariats dans les domaines de l’agriculture, l’agroalimentaire et l’énergie renouvelable notamment.
A signaler que plus de 60 opérateurs économiques algériens et des représentants de 8 Holdings qataris ont pris part à cette réunion.
S. K.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img